Le Royaume des Cieux

 

Pasteur Deborah-Esther LIEBER

@ 2008 – 2014 – Ce site participe au

Ministère de l’Alliance & PAROLES de VIE

la-couronne-du-Roitrone

Mon Royaume n’est pas de ce monde, répondit Jésus.

Si Mon Royaume était de ce monde,

Mes serviteurs auraient combattu pour Moi afin que Je ne fusse pas livré aux Juifs ;

mais MAINTENANT Mon Royaume n’est point d’Ici-bas !

Depuis des siècles, l’emphase sur le ROI et le ROYAUME a été tordue et occultée. L’Évangile est devenu un message de salut qui offre la Vie éternelle au ciel et qui fait échapper de l’enfer. Le Royaume de Dieu est devenu l’équivalent du Ciel et au mieux du Millénium sur la Terre. Le Message est divisé de telle façon que l’Évangile est pour aujourd’hui et le Royaume pour le futur !!! Ce n’est pas le Message proclamé par Jésus-Christ et les premiers apôtres, qui ont prêché  » la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu  » !

Le Royaume des Cieux s’est approché !

Recevoir le Royaume de Dieu, c’est simplement accepter le Gouvernement de Dieu dans et sur nos vies. Jésus a dit que nous devions :

 » recevoir le Royaume de Dieu comme de petits enfants « 

Marc 10, 15

Nous devons revenir à la Parole et à l’ensemble de la Révélation, pour saisir le sens du Royaume. Cependant, le Royaume

– annoncé par le Précurseur,
– prêché par le Seigneur Jésus-Christ,
– prêché ensuite par Paul, l’Apôtre des Nations

– et il l’appelle :  » tout le Conseil de Dieu «  et ne peut pas se réduire au Royaume terrestre en Israël ! C’est bien cela que croyaient les disciples… mais Jésus s’est évertué à leur expliquer qu’Il leur parlait du Royaume invisible qu’Il était venu apporter sur la Terre. Sinon, quel Royaume devons-nous rechercher maintenant ?

Cherchez premièrement le Royaume de Dieu et Sa Justice…

1trone

Qu’est-ce que le Royaume de Dieu ?

 

Pour la plupart des gens – sous une forte persuasion évangélique – le terme « évangile  » fait penser à ce que Paul a écrit :

Car je vous ai communiqué avant toutes choses ce que j’ai aussi reçu,
– que Christ est mort pour nos péchés, selon les Écritures,
– et qu’Il a été enseveli,
– et qu’Il a été ressuscité le troisième jour, selon les Écritures…

Pour beaucoup, l’Évangile signifie que la Bonne Nouvelle est le Chemin du Salut, ouvert à tous ceux qui Le reçoivent comme leur Sauveur et Seigneur ! Bien que cela soit vrai, c’est une Vérité incomplète. C’est un concept inadéquat de l’Évangile quand nous le comparons à ce qui est écrit dans la Nouvelle Alliance ou Nouveau Testament !

La Bonne Nouvelle de la Bible est toujours la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu ! Sans ce message du Royaume, nous sommes laissés avec une Vérité insuffisante pour être des Vainqueurs sur notre ennemi. Notre développement spirituel est dès lors limité et nous prêtons le flanc au travail de diviseur de Satan !

Matthieu 3, 1
  Or, en ces jours-là vient Jean le Baptiste prêchant dans le désert de la Judée, et disant :

Repentez-vous, car le Royaume des Cieux s’est approché.

Matthieu 4, 23

Et Jésus allait par toute la Galilée, enseignant dans leurs synagogues,

et prêchant l’évangile du Royaume,

et guérissant toute sorte de maladies et toute sorte de langueurs parmi le peuple.

Marc 1, 14-15
Mais après que Jean eut été livré, Jésus vint en Galilée,

prêchant l’évangile du Royaume de Dieu et disant :

Le temps est accompli, et le Royaume de Dieu s’est approché :

repentez-vous et croyez à l’évangile !

Depuis des siècles, l’emphase sur le ROI et le ROYAUME a été tordue et occultée. L’Évangile est devenu un message de salut qui offre la Vie éternelle au ciel et qui fait échapper de l’enfer. Le Royaume de Dieu est devenu l’équivalent du Ciel et au mieux du Millénium sur la Terre. Le Message est divisé de telle façon que l’Évangile est pour aujourd’hui et le Royaume pour le futur !!! Ce n’est pas le Message proclamé par Jésus-Christ et les premiers apôtres, qui ont prêché  » la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu  » ! Nous devons – comme les Juifs de Bérée, ré-examiner si ce concept de l’Évangile est selon les Écritures !! La Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu a beaucoup de facettes et ne peut pas être réduite à quelques explications ou définitions. Seul, le Saint-Esprit peut nous révéler certains aspects, complètement incompréhensibles à l’intelligence humaine.

Le Royaume de Dieu est au-dessus de tout !

– Il est spirituel !
– Seulement ceux qui sont né de nouveau peuvent le voir dans cette vie.
– Pas seulement chaque croyant le verra mais tous le verrons dans la vie future.
– Seulement, ceux qui sont nés de nouveau peuvent entrer dans ce Royaume dans cette vie.
– Entrer est un processus continu dans cette vie.
– Ce ne sont pas tous les croyants qui ont une entrée dans le Royaume  » avec abondance » mais seulement ceux qui veulent suivre et obéir Jésus-Christ !!

1trone

Signification du Royaume de Dieu

Quand la Bible fait référence au Royaume de Dieu, elle fait référence au Règne de Dieu et non pas au Royaume (lieu) sur lequel Il règne. Dans notre compréhension moderne du terme « royaume », la première signification du terme « Royaume » que nous avons, c’est le royaume sur lequel un roi exerce sa loi. Le second sens que nous admettons, c’est l’ensemble de citoyens qui vivent dans les limites du territoire de ce royaume. Si nous regardons les Écritures avec en tête cette compréhension limitée du mot Royaume, nous serons dans l’incapacité de comprendre ce que la Bible nous dit exactement !
Nous devons donc ajouter le troisième concept ancien et compris dans ce mot Royaume, qui est le Règne, le Gouvernement et l’Exercice de l’Autorité.

Dans le Nouveau Testament, la signification qui prédomine est le Règne de Dieu et Sa Loi. L’Évangile du Royaume de Dieu serait mieux compris si nous le rendions par : les Bonnes Nouvelles du Règne de Dieu !

Le Royaume de Dieu est :
– Sa Loi
– Son Autorité
– Son Gouvernement

Recevoir le Royaume de Dieu, c’est simplement accepter le Gouvernement de Dieu dans et sur nos vies. Jésus a dit que nous devions

 » recevoir le Royaume de Dieu comme de petits enfants « 

Marc 10, 15

En d’autres mots, nous devons recevoir le Gouvernement de Dieu et l’accepter dans la confiance de petits enfants, car Il désire le meilleur pour nous et que Son Gouvernement de nos vies est en définitive, le meilleur pour nous ! Dans le « Notre Père… » nous demandons que Son Règne vienne sur nous afin que Sa volonté puisse être obéie par les hommes sur la terre comme Il est obéi dans le Ciel.

Matthieu 6, 10
…que Ton Règne vienne ; que Ta Volonté soit faite, comme dans le Ciel, aussi sur la terre.

Quand les hommes Lui obéissent et que Sa volonté est faite dans cette présente vie, alors le Royaume vient ! Quand la Bible a été écrite, ceux qui entendaient cette Bonne Nouvelle comprenaient le sens ancien du mot  » royaume  » et il n’y avait aucun décalage entre la Parole écrite et la Parole prêchée. Quand ils ont entendu dire que le Royaume des Cieux était proche (à portée de main), ils ont compris que l’Autorité de Dieu allait être restaurée sur la terre.

Entrer dans le Royaume de Cieux signifiait entrer dans une Réalité où Dieu règne
et faire cette expérience immédiatement dans leur vie.

Beaucoup de prédicateurs ont annoncé que l’entrée dans le Royaume de Cieux se fera à notre mort. Cela est vrai, mais cela nous enlève une grande partie de la compréhension biblique du Royaume, du Propos de Dieu et de Ses Intention pour l’Église : c’est la raison pour laquelle peu de chrétiens sont des Vainqueurs !

– Quand le Royaume de Dieu devient une réalité présente et pas seulement une espérance future, les hommes sont capables de jouir des Bénédictions du Règne de Dieu dans leur vie. Nous avons ainsi la possibilité d’entrer dans une vie plus abondante, plus victorieuse, cette vie même promise dans les Écritures, et dont jouit seulement une petite minorité de croyants aujourd’hui.

Romains 14, 17
Car le Royaume de Dieu n’est pas manger et boire,

mais justice, et paix, et joie dans l’Esprit Saint.

Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura pas un futur Royaume avec Jésus-Christ, mais cela ouvre pour nous une merveilleuse possibilité qu’Il reviendra dans un monde où Son Règne sera déjà établi…

– Quand le Royaume de Dieu est proclamé à l’Église et par l’Église, alors nous revenons à la Vérité biblique. De plus, et cela est important, nous obéissons à Jésus-Christ , notre Roi, et appliquons Ses instructions : proclamer l’Évangile du Royaume à toutes les nations et ainsi hâter le Jour de sa Parousie. Le Royaume de Dieu est la Seule Chose que Jésus-Christ a toujours appelé Évangile ou Bonne Nouvelle. SI nous ne proclamons pas l’Évangile du Royaume, nous n’obéissons pas aux Ordres de notre Roi, qui nous a ordonné à nous, Ses Disciples, de prêcher les Bonnes nouvelles de Son Règne : la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu ! L’annonce du Gouvernement de Dieu est la meilleure des Bonnes Nouvelles qui puissent être annoncées parce que Dieu est la Solution à tous les problèmes des Hommes.

Quand nous acceptons le Roi Jésus-Christ  comme Gouverneur de tous les aspects de nos vies,nous expérimentons

le Royaume de Dieu vivant,

qui est Justice, Paix et Joie par le Saint Esprit !

 

1trone

Le Royaume, visible et Invisible

 

Que toute la maison d’Israël donc sache certainement que Dieu a fait et Seigneur et Christ,

ce Jésus que vous avez crucifié !
Actes 2, 36

Dieu a fait Jésus-Christ, le Roi de toute la Création ! L’homme Jésus est vivant aujourd’hui, avec un Corps ressuscité qui n’a pas connu la corruption. Il est le Roi des deux réalités, le visible et l’invisible.

– Il est le Roi du Ciel.
– Il est le Roi de toute la terre.

Et Jésus, s’approchant, leur parla, disant :

Toute autorité m’a été donnée dans le ciel et sur la terre.
Matthieu 28, 18

Toute Autorité a été déposée dans un Homme – Jésus-Christ ! Il est le Roi des Rois et le Seigneur des Seigneurs. Il n’y a aucun domaine, dans le visible comme dans l’invisible, qui Lui échappe. Bien sûr, nous ne voyons pas encore que toutes choses Lui soient assujetties. Dans ce siècle, cet âge, nous voyons des hommes et des esprits, refusant de Lui obéir, refusant de reconnaitre le Royaume des Cieux – le Gouvernement de Dieu. La rébellion contre le Roi et contre Son Royaume continue, à la fois dans les réalités – visible et invisible.

Il est facile de reconnaitre la terre, les étoiles et les galaxies comme faisant partie du domaine de Christ. Les réalités invisibles sont plus difficiles à concevoir. Néanmoins les réalités invisibles influencent et contrôlent les choses visibles. Nous avons donc besoin de la Révélation de ce que nous ne voyons pas afin que nous puissions comprendre le Royaume de Dieu. Le Monde spirituel – dans lequel sont inclus les Cieux, l’enfer, les anges les démons et les puissances spirituelles – peut être beaucoup mieux compris qu’une autre dimension.

Les Cieux sont généralement imaginés comme étant un lieu au dessus du ciel visible, mais cela devient problématique quand deux chrétiens situés à deux points opposés de la terre, lèvent les yeux vers le ciel !! Où est la bonne direction ? La réponse est sans importance parce que nous avons affaire avec l’invisible. Cela nous suffit de comprendre que les Cieux font partie de la dimension invisible ! La chose importante est de garder à l’esprit qu’il existe un monde spirituel qui nous entoure, qui est en nous, et tout proche de nous. Jésus-Christ a créé à partir de la réalité invisible, le monde, les étoiles toute la réalité visible.

Par la foi, nous comprenons que les mondes ont été formés par la Parole de Dieu,

de sorte que ce qui se voit n’a pas été fait de choses qui paraissent.
Hébreux 11, 3

La Bible nous révèle qu’il y a au moins trois différents Cieux, et Jésus – et Son Trône, se trouve dans le troisième Ciel.

Il y a très longtemps il y a eu une rébellion dans les Cieux où Dieu habite, et Satan a été chassé des Lieux Célestes et précipité sur la terre. Depuis qu’il a été créé comme être spirituel, il n’a aucune restriction temporelle et matérielle. Un esprit peut visiter le centre de la terre ou encore le cœur du soleil et bien aussi traverser les murs de votre chambre ! Bien sûr, la terre et tout ce qui l’entoure, est le centre d’un « territoire » invisible appartenant au monde spirituel rebelle et méchant. C’est le lieu d’une intense activité spirituelle des puissances de méchanceté tout autour de nous et ceci, de façon invisible. Satan est appelé le prince de ce monde parce que sa puissance spirituelle invisible pervertit le monde visible et cela est évident dans l’ordre du monde. L’humanité est opprimée par le diable, sous son joug (et liée de façon mondiale) qui tire ses origines dans le royaume des ténèbres.

L’homme naturel ne peut pas vaincre ces influences puissantes et diaboliques qui viennent du monde de ténèbres. Tout au plus, il peut s’y opposer mais il n’a pas l’autorité pour les vaincre. Le plus souvent, il s’y soumet… voire coopère avec elles. Elles gouvernent l’humanité et apportent la guerre, la maladie, la pauvreté, l’injustice et tout ce qui spolie la vie des hommes. Les puissances spirituelles de destruction ne seront soumises que par une autorité qui leur est supérieure. Les armes charnelles et l’habileté des hommes sont sans force aucune et sans capacité, contre les puissances spirituelles.

Seul, l’homme qui a l’Esprit de Dieu en lui, est entrainé à discerner les choses spirituelles, et a l’autorité et la compétence pour dominer et subjuguer ces ennemis spirituels. L’homme qui a reçu le Règne de Dieu dans sa vie et qui est rempli de l’Esprit de Dieu n’est plus dans la dimension naturelle. Il est un homme spirituel, mais il doit apprendre à marcher dans l’Esprit, ce qui revient à marcher en toute soumission au Roi ! Il est capable – en exerçant les dons spirituels de discerner entre les bons et les mauvais esprits. Il devient aussi une autorité spirituelle et il est capable d’exercer cette autorité à l’encontre des ennemis spirituels. Cette autorité, c’est le Règne de Dieu dans sa vie.

Cependant, tant qu’il n’est pas pleinement entrainé – c’est-à-dire devenu pleinement un disciple – dans la soumission au Règne de Dieu dans sa vie (le Royaume de Dieu) il ne sera pas comme son Enseignant et Maitre, le Roi Jésus-Christ.

Le disciple n’est pas au-dessus du Maître, ni l’esclave au-dessus de son Seigneur.
Il suffit au disciple qu’il soit comme son Maître, et à l’esclave qu’il soit comme son Seigneur !
Matthieu 20, 24-25

L’objectif de chaque disciple de Jésus-Christ et du Royaume de Dieu n’est pas d’obtenir une connaissance de la Bible. Non ! C’est d’être comme Christ et de faire ce qu’Il a fait, d’avoir l’autorité et la compétence qu’Il avait durant Sa Marche terrestre.

Et Il leur dit : C’est pour cela que tout scribe (étudiant de la Parole) qui a été fait disciple du Royaume des Cieux

est semblable à un maître de maison qui produit de son trésor des choses nouvelles et des choses vieilles...
Matthieu 13, 52

Car le Royaume de Dieu n’est pas en parole, mais en puissance (ou habileté : en grec dunamis).
1 Corinthiens 4, 20

Jésus-Christ règne sur les choses visibles et sur les choses invisibles. Son Peuple sur la terre est investi de Son Autorité qu’Il lui a déléguée et il est habilité à l’exercer. Cette Autorité est à exercer Ici et Maintenant et dans les deux Royaumes, celui du visible et celui de l’invisible. Quand Jésus-Christ était sur la terre, Il a démontré le Royaume de Dieu. Jésus-Christ savait que Sa Capacité à chasser les démons démontrait à l’évidence que le Royaume des Cieux était venu sur la terre.

Mais si Moi Je chasse les démons par l’Esprit de Dieu,

alors le Royaume de Dieu est parvenu jusqu’à vous.
Matthieu 12, 28

Le Royaume des Cieux a pénétré le monde visible dans la Personne du Roi Jésus-Christ qui a brisé le pouvoir de Satan et le joug de son règne sur les hommes. Une Puissance spirituelle plus grande est venue et a vaincu l’ennemi de Dieu et des hommes ! Le Royaume de Dieu, la Loi souveraine de Dieu manifestée en CHRIST est venu de l’Invisible et a écrasé la puissance invisible qui régnait jusqu’à présent sur l’humanité !

Allelu Jah !!

1trone

La Bonne Nouvelle du Royaume

Le Message que Jésus a proclamé et que le Nouveau Testament appelle la Parole de Dieu, est l’Évangile du Royaume de Dieu. Quelques fois, les écrivains du Nouveau Testament l’ont appelé le Royaume des Cieux, mais l’expression est entièrement synonyme de Royaume de Dieu. Jésus a fait du Royaume de Dieu, Son Message. Il l’a appelé : la Bonne Nouvelle ou l’Évangile. C’est la seule chose que Jésus ait jamais appelé  » Évangile « . Jésus a déclaré qu’Il a été envoyé par Dieu pour le propos de proclamer le Royaume de Dieu.

Luc 4, 43
Mais Il leur dit : Il faut que J’annonce le Royaume de Dieu aux autres villes aussi ;

car J’ai été envoyé pour cela.

Jésus fit de la Loi de Dieu – le Royaume de Dieu – le centre, le coeur de cible de Ses enseignements et prédications. Si nous ne nous entendons pas sur ce point de départ, nous n’aurons jamais un point de vue correct de ce qu’est l’Évangile ! Tout concept de l’Évangile qui exclut le Royaume de Dieu est inconnu et n’est pas l’Évangile que Jésus-Christ nous a demandé de proclamer. Trois années avant le Miracle de la Croix au Calvaire, l’Évangile a été proclamé et enseigné, d’abord par Jean le Baptiseur et plus tard par Jésus-Christ Lui-même. Les deux hommes ont annoncé que le Royaume de Dieu était les Bonnes Nouvelles. Regardées de ce côté-là de la Croix, cela semble étrange que cela ait pu être de Bonnes Nouvelles avant la Croix ?!

Comme Paul, nous prêchons Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié ! Seulement à la différence de Paul, nous réduisons le Message de l’Évangile et omettons le Royaume : nous Le sortons de notre prédication ! Paul n’a pas fait cela. Dans sa rencontre avec les Anciens d’Éphèse, il dit :

Actes 20, 24-27
Mais je ne fais aucun cas de ma vie, ni ne la tiens pour précieuse à moi-même,

pourvu que j’achève ma course, et le Service que j’ai reçu du Seigneur Jésus

pour rendre témoignage à l’évangile de la Grâce de Dieu.
  Et maintenant, voici, moi je sais que vous tous, parmi lesquels j’ai passé en prêchant le Royaume de Dieu,

vous ne verrez plus mon visage.
  C’est pourquoi je vous prends aujourd’hui à témoin, que je suis net du sang de tous ;
  car je n’ai mis aucune réserve à vous annoncer tout le Conseil de Dieu.

Nous n’avons pas besoin de faire un long travail d’exégèse pour voir que Paul rendait équivalent les expressions :

– L’Évangile de la Grâce de Dieu,
– Proclamer le Royaume de Dieu
– Déclarer tout le Conseil de Dieu !

Le Propos de Dieu est de la plus haute importance pour chaque âme vivante sur la surface de cette terre.

– Alors, quel est-Il …ce Propos de Dieu, ce Conseil de Dieu ??
– Et pourquoi, le Royaume de Dieu est-il appelé Bonne Nouvelle avant la Croix ?

Dans la réponse à ces questions se trouve le concept le plus bouleversant jamais offert à l’homme !

Jésus propose de remplacer l’ordre du monde existant
– à savoir le règne de Satan –
par l’Ordre de Dieu, le Royaume de Dieu

C’est ce message qui pris forme, qui s’est incarné dans son annonce du Royaume à Nazareth :

Luc 4, 18-21
 » L’Esprit du Seigneur est sur Moi, parce qu’Il M’a oint pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres ;
Il M’a envoyé pour publier aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue ;

pour renvoyer libres ceux qui sont foulés, et pour publier l’an agréable du Seigneur « .
Et ayant ployé le livre, et l’ayant rendu à celui qui était de service, Il s’assit ;

et les yeux de tous ceux qui étaient dans la synagogue étaient arrêtés sur Lui.
  Et Il se mit à leur dire : Aujourd’hui cette écriture est accomplie, vous l’entendant.

Le Royaume de Dieu est la plus merveilleuse nouvelle que les pauvres, les captifs et prisonniers, les aveugles et les boiteux de l’Humanité puissent entendre ! Où est LA réponse pour la maladie, la pauvreté et la misère dans le monde ?? Où est LA réponse contre l’esprit sectaire et la puissance satanique qui élèvent et maintiennent les murs dénominationnels ?? Une Voix Puissante vient du Ciel et fait écho à travers les âges : Repentez-vous – car le Royaume de Dieu est à portée de main !

Quand un homme se repent, il laisse tomber tous ses arguments devant Dieu et il change sa manière de penser et la direction de sa vie. La repentance n’est pas une expérience d’un jour, mais une attitude continuelle envers Dieu, qui nous rend capable de devenir entièrement dépendant de Lui. Jésus a dit qu’Il ne faisait rien ou ne disait rien sauf ce qu’Il avait vu faire ou dire par Son Père. En d’autres mots, la vie entière de Jésus était soumise au Gouvernement de Dieu à travers le Saint Esprit en Lui !

Romains 8 nous apprend que nous sommes les Fils de Dieu, à la condition d’être conduits par l’Esprit de Dieu. Quand nous nous repentons de nos philosophies de vie, et spécialement de nos traditions et de nos dogmes, nous pouvons commencer à soumettre nos intelligences au règne du Saint-Esprit sur nos propres esprits.

Le Royaume de Dieu est en vous !

Son Gouvernement se révèle par la voix de notre conscience. Il n’est jamais contraignant ou autoritaire, mais doux et ferme, nous conduisant, et nous guidant – à la condition expresse que que nous ayons fait capituler l’orgueil de notre intelligence et les désirs charnels de notre âme. Personne ne peut accepter la Loi de Dieu sur sa vie sans être passé par une profonde et vraie repentance. Le Gouvernement du Roi Jésus sur notre vie nous rend capable de vivre la Justice, la Paix et la Joie par et dans le Saint Esprit MAINTENANT !! En rejetant le présent ordre existant dans le Monde et en acceptant l’Ordre de Dieu sur nos vies, nous refusons le règne de Satan et faisons advenir dans nos vies le Règne de Dieu. Quand notre vie n’est plus contrôlée par notre âme charnelle, mais par notre esprit qui est né de nouveau et uni au Saint-Esprit, alors notre vie devient la vie d’un Vainqueur ! Nous sommes conduits par le Saint-Esprit, comme un véritable enfant de Dieu et le Royaume de Dieu devient une réalité dans notre vie !

Le Royaume de Dieu est vraiment la Bonne Nouvelle,
parce que le Gouvernement de Dieu est la seule et unique Réponse
à chaque besoin de la vie d’un Homme.

1trone

Un Concept inadéquat

 

Après Sa Résurrection, Jésus est resté quarante jours avec Ses disciples

et leur a enseigné les Choses concernant le Royaume de Dieu.
Actes 1, 3

…à qui aussi, après avoir souffert, Il se présenta lui-même vivant,

avec plusieurs preuves assurées, étant vu par eux durant quarante jours,

et parlant des choses qui regardent le Royaume de Dieu.

Ses disciples L’avaient entendu proclamer les Bonnes Nouvelles du Royaume de Dieu et ils en avaient vu la démonstration : Il leur avait montré le Chemin de la Vie du Royaume pendant trois ans. Ils L’avaient reconnu comme le Messie, le Roi promis dès le commencement…. seulement leur entendement et leur compréhension du Royaume était encore limitée. Ils ne pouvaient comprendre l’immensité du Royaume de Dieu, Sa Plénitude et Sa Perfection. Ils n’avaient pas non plus compris que le Royaume de Dieu est la réponse adaptée, ultime et complète à tous les besoins de l’homme. Dans leur ignorance, il essayaient de réduire le Royaume à un simple nationalisme juif !!

Actes 1, 6
Eux donc étant assemblés, l’interrogèrent, disant :

Seigneur, est-ce en ce temps-ci que tu rétablis le Royaume pour Israël ?

Ils étaient fatigués de vivre sous la férule des Romains et aspiraient depuis longtemps à ce que le gouvernement d’Israël fût restauré pour les Juifs ! Aussi, leur question anxieuse était celle-ci :  » Vas-Tu restaurer maintenant le Gouvernement d’Israël ??  » Ils ne rejetaient pas consciemment le Royaume de Dieu, mais ils n’avaient pas pleinement compris en quoi Il consistait. Aussi, Le réduisaient-ils à la toute petite dimension de leur nation. De même, à l’intérieur de l’Église, les hommes ont continué à amoindrir, réduire et rendre obscur le Royaume de Dieu et ceci, depuis deux milles ans.

Nous avons réduit le Royaume de Dieu aux minuscules contours de notre théologie sectaire… Nous l’avons ramené à la dimension humaine et étriquée de l’église catholique romaine, ou du protestantisme, ou du « dénominationalisme »… Quelques-uns Lui ont même donné la dimension d’un racisme ou d’un nationalisme étriqué, tels que les Juifs ou les  « Israélites » anglo-saxons ! En fait, cela revient à rejeter tout simplement le Royaume de Dieu ! Pire, c’est une DIVISION du Royaume de Dieu ! Le plus grave dans tout cela, c’est que c’est une RÉBELLION contre le Roi !

Le Monde du XX ème siècle considère l’Église comme hors jeu ! La multitude divisée – de « petits royaumes  » que nous nommons  » églises  » – ne vaincra pas le Monde, parce qu’elle peut être ébranlée et fait la promotion de la division dans le Royaume de Dieu.

L’Évangile que nous avons prêché n’est pas l’Évangile que Jésus nous a commander de prêcher !!

L’Évangile, les Bonnes nouvelles que Jésus avait proclamé était le Royaume de Dieu : cependant, à Sa place, nous avons développé différents concepts et idées de ce que nous pensons être l’Évangile et nous l’enseignons à nos convertis. nous avons prêché au sujet de Christ, du salut et comment être un bon membre d’église… mais à la fin, nous avons prêché le Roi sans Son Royaume, et en faisant ainsi nous avons désobéi à notre Seigneur !

La Chrétienté a perdu l’Évangile du Royaume de Dieu et ainsi un concept inadapté, déformé et réducteur du véritable Evangile a été prêché tout autour du globe :

– les catholiques ont apporté leur religion à chaque nation
– les anglicans ont fait de même
– les presbytériens, les méthodistes, les baptistes, les frères, les pentecôtistes et des centaines d’autres  » églises  » ont tous proclamé leurs propres idées de l’Évangile mais sans le message du Royaume…
– Pire encore, les témoins de Jéhovah proclament un Royaume sans Roi.

Peu de gens s’interrogent sur le fait que le monde regarde la « Babel des églises dites-chrétiennes  » et s’en détournent avec dégoût. Les gens du monde recherchent désespérément et avec envie, la paix et la joie.

Ils sont opprimés par Satan et son système mondial et les groupes d’églises ne leur proposent qu’un message vide de la Véritable Réponse de Dieu. Dans leur rébellion aveugle contre les Ordres du Roi, ils proposent au Monde leurs arguments contradictoires et conflictuels. Un millier « d’églises  » offre un millier d’exemples de religions chrétiennes – qui ne répondent à aucun besoin d’un Monde en pleine confusion !

Quelque soit le concept de l’Évangile, s’il n’inclut pas le message complet de l’Évangile du Royaume de Dieu, il est inadéquat, inadapté et inefficace et il engendre un esprit sectaire. Satan aime cela et favorise les idées fausses car cela ne pose pas de problème sérieux aux systèmes et royaumes de ce Monde ! Il sait et comprend que l’Église a oublié les Paroles prophétiques de Christ :

 » tout royaume divisé contre lui-même ne peut subsister ! « 

1trone

Le Concept juste et correct

 

Un jour les disciples ont demandé à Jésus de leur signifier quel serait le signe de Sa Parousie et quand serait la fin de l’Âge. Matthieu 24, 3 Il répliqua qu’il se lèverait de faux christ, qu’il y aurait des guerres et des famines, des tremblements de terres et qu’il y aurait de faux prophètes et le manque de loi et de frein caractériseraient cette période : mais aucune de ces choses n’en sera le SIGNE ! Selon Jésus, le Signe réside dans le fait que l’Évangile du Royaume sera prêché dans le monde entier !

Et cet évangile du Royaume sera prêché dans la terre habitée tout entière,
en témoignage à toutes les nations ;

et alors viendra la fin.

Jésus a bien dit :  » cet « . Il fait référence au message de l’Évangile que Lui et Ses disciples ont proclamé, à ce point exact du temps, et ceci avant le Calvaire ! Il l’identifie explicitement à  » cet Évangile du Royaume  » ! Cela n’enlève rien à la question de la Croix et de tout ce qu’Il a accompli au Calvaire, car ces Choses devaient être ajoutées et devenir partie prenantes du Message du Royaume. Il n’y a seulement qu’un seul Évangile, mais le manque de compréhension dans le fait que l’Évangile du Royaume a été proclamé avant la Croix, nous a conduit à prêcher un Évangile tronqué d’une partie du Message du Royaume.

Cela nous a conduit à prêcher le message du salut sans la proclamation du Royaume. Un Évangile partiel et tronqué donne un résultat partiel et incomplet. Après environ 2000 ans de prédication et de construction de petits royaumes ecclésiaux, le système du Monde n’a pas été remplacé par l’Ordre de Dieu et la Fin n’est pas venue. La Bonne Nouvelle de la Loi de Dieu n’a pas encore été prêchée dans le monde entier comme témoignage à toutes les Nations.

Le propos le plus radical qui a jamais été présenté à l’intelligence humaine,

la proposition de remplacer le présent Ordre Mondial

par l’Ordre de Dieu, c’est-à-dire, le Royaume de Dieu.

Les système du Monde ont leur origine dans le monde et l’homme mondain connait beaucoup de choses sur sa vie, exceptée celle de savoir comment la vivre ! Les influences spirituelles invisibles de Satan sont derrière chaque chose qui trouve son origine dans le monde présent. Et  » chaque chose « inclut la politique, l’humanisme, l’éducation, la philosophie et la religion : toutes ces choses qui ensemble font notre société. Jésus-Christ a proposé, apporté et démarré une  » société alternative « .

Le Royaume de Dieu est pour MAINTENANT, pour aujourd’hui, aussi bien que pour demain.

Les églises des hommes ont perdu de vue le Propos de Dieu de remplacer l’ordre du monde par l’Ordre de Dieu qui est le Royaume de Dieu. En faisant ainsi, ils deviennent inadapté et inefficient, car l’origine de leur prédication réductrice et souvent pervertie n’est pas un messages du Ciel mais du monde. Cela ne vient pas du Saint Esprit, mais de l’intelligence naturelles d’hommes charnels, un enseignement de l’âme et non de l’esprit.

Si le  » Royaume de Dieu  » manque dans le message de l’Évangile que nous prêchons, alors nous avons manqué le point essentiel et nous sommes aveugles et conducteurs d’aveugles ! Nous ne sommes plus du tout en harmonie avec le Dessein de Dieu, qui est de faire tous les Royaume du Monde, le Royaume de Christ. Le premier objectif en prêchant l’Evangile n’est pas de gagner beaucoup de convertis à notre église, dénomination ou fédération, mais de rendre des hommes capables de gouter et de jouir du privilège – sans prix – de vivre leur vie sous le Gouvernement de Dieu au lieu de celui de Satan !

Il n’y a pas de troisième choix ! L’humanité entière vit sous le gouvernement de Satan, que nous le croyons ou que nous ne le croyons pas ou encore que nous le comprenions ou que nous ne le comprenions pas ! C’est totalement inadéquat d’enseigner aux gens à croire en Christ ! Nous devons leur apprendre à croire Christ et à obéir à Christ !

Jésus nous a demandé de faire des disciples et de leur enseigner toutes les choses qu’Il a Lui-même enseigné aux douze en Matthieu 28, 19-20.

Si vraiment Jésus-Christ est notre Seigneur,
pourquoi ne croyons-nous pas ce qu’Il a dit
et pourquoi ne faisons-nous pas ce qu’Il a dit ??

Le Roi Jésus vient pour régner dans Son Corps (collectif) et à travers Son Corps (collectif) sur toute choses, à la fois dans le Ciel et sur la Terre. Quand nous réduisons le Royaume de Dieu au Ciel et au Futur, ou encore à Son Avènement et au Millénium, nous sommes en train de proclamer que nous avons perdu les Clefs du Royaume. Nous sommes laissés avec ce concept tronqué que le Royaume est quelque chose dont nous hériterons seulement dans le Futur… alors nous sommes tout au plus devant un idéal qui n’a aucun impact sur notre vie de tous les jours ! Quand nous revenons à l’Évangile que Jésus a prêché, encore une fois, redisons-le, nous revenons à un Évangile juste, adapté, efficace et efficient qui est la réponse de Dieu à tous les besoins déchirants de l’humanité.

Jésus nous apporte une solution alternative à la vie sous le règne du Prince de ce monde en nous proposant de passer sous Son gouvernement.

– Vivre soumis au système du monde gouverné par Satan signifie vivre avec l’orgueil, l’insatisfaction, l’impureté, la cruauté, la pauvreté, la maladie et tout ce qui fait l’enfer sur le terre.

– Vivre soumis au Règne de Dieu, signifie vivre avec des gens qui sont humbles, doux, satisfaits, miséricordieux et paisibles, dépouillés de toute crainte, remplis de l’Autorité de Dieu et capables de l’exercer. Cela apporte le Ciel sur la Terre.

Comme Jésus a fait du Royaume de Dieu, le cœur de Son discours, de Son enseignement, nous pouvons redécouvrir sa Signification de telle façon que nous pouvons en faire le centre de nos vie et de nos prédications.

Le Problème fondamental de l’Humanité est que Dieu nous a désigné comme étant ceux qui devons vivre dans le Royaume de Dieu. Quand nous ne vivons pas cela, quand nous ne nous soumettons pas à Son Dessein, nous fonctionnons mal et nous ne savons pas ce que c’est que VIVRE.

Le cri du cœur de chaque être humain est d’aspirer à la Paix et à la Joie. Nous avons un vide à l’intérieur de nous qui désire cette vraie VIE et qui se traduit trop souvent chez l’homme par une recherche de l’utopie à cause de notre inconséquence à prêcher TOUT le Conseil de Dieu, l’Évangile du Royaume de Dieu ! Le Monde, tout comme l’Église d’ailleurs – est dans l’attente d’entendre le SEUL Message qui soit la Réponse adéquate à tous ses besoins : les Bonnes Nouvelles du Royaume de Dieu qui apporteront le Ciel sur la terre. Si nous offrons la Vie éternelle dans le Ciel, nous proposons la moitié du Message de l’Évangile. Nous devons – à nouveau – comprendre que la qualité de la Vie éternelle que nous proposons est aussi excellent que sa durée sans fin. L’Évangile du Royaume apporte la QUALITÉ de la Vie de Dieu, MAINTENANT en tout et pour tous ceux qui acceptent Son règne sur eux. Cela est un Message Juste et correct, adéquat. Tout ce qui est moindre que cela n’est pas une Bonne Nouvelle pour aujourd’hui !

1trone

La Complexité du Concept

 

La Parole de Dieu dit bien que le Royaume de Dieu est une réalité spirituelle, car

 » le Royaume de Dieu n’est pas le manger et le boire, mais la Justice et la Paix et la Joie, par le Saint-Esprit « 

en Romains 14, 17.

La Justice, la Paix et la Joie sont des fruits de l’Esprit que Dieu accordent maintenant à ceux qui soumettent leur vie au gouvernement de l’Esprit. Ces Fruits touchent aux sources les plus profondes de la vie spirituelle, et selon l’apôtre inspiré, c’est le Royaume de Dieu ! En même temps, le Royaume est un héritage que Dieu donnera à Son Peuple quand le Christ viendra dans Sa Gloire.

 » Alors le roi dira à ceux qui seront à Sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ;

prenez possession du Royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde ! « 

Matthieu 25, 34.

Comment le Royaume de Dieu peut-il être une réalité spirituelle présente, Matthieu 12, 28 tout en étant un héritage accordé au Peuple de Dieu, à la Parousie de Christ ?? 1 Corinthiens 15, 50.  C’est une Bénédiction rédemptrice intérieure dont on ne fait l’expérience que par la Nouvelle Naissance Jean 3, 3 et pourtant, elle se rapporte au Gouvernement des Nations du monde… Apocalypse 11, 15

Le Royaume est un règne dans lequel les hommes rentrent maintenant Matthieu 21, 31 et pourtant c’est un Règne dans lequel ils entreront à l’avenir. Mathieu 8, 11 C’est en même temps un cadeau que Dieu nous accordera à l’avenir Luc 12, 32 et qu’on doit pourtant recevoir dans le présent Marc 10, 15.

Il est évident qu’aucune explication simple ne peut rendre justice à un enseignement aussi riche et d’une telle variété ! Il y a une clef de signification qui offre une méthode très simple et qui aide à comprendre cette vérité biblique complexe et variée : il s’agit d’une clef dont nous ne tenons pas assez compte et qui réside dans la différence de compréhension entre le langage moderne et le langage ancien.

Que signifie le mot Royaume ?

La réponse moderne a fait disparaitre la signification-clef de cette vérité biblique ancienne.

– Dans notre langage occidental, un royaume est avant tout un domaine sur lequel un roi exerce son autorité. Il ne reste pas beaucoup de royaumes dans notre monde moderne – qui penche tellement vers la démocratie. On a cependant un exemple au Royaume uni de la Grande Bretagne (Angleterre et Irlande du Nord) qui reconnaît la Reine comme leur souveraine. Le dictionnaire donne pour définition du royaume : un état ou un pays gouverné par un roi ; un règne.

– Le deuxième sens de royaume désigne le peuple appartenant à un royaume donné. C’est par exemple, l’ensemble des citoyens de Grande Bretagne sur les quels la reine exerce l’autorité : ce sont les sujets de son royaume.

L’application exclusive de ces deux idées à l’enseignement biblique nous empêche de bien comprendre cette vérité biblique.

Certains dictionnaires bibliques commettent cette erreur en donnant une définition théologique, disant que c’est le règne spirituel ayant Dieu à sa tête. Cette définition ne tient pas compte des versets parlant de la Venue d’un Royaume dans une Gloire et une Puissance visible à venir. Et ceux qui partent de l’idée d’un règne futur ne tiennent pas compte de ce que la Bible affirme au sujet du Royaume, qui est une réalité spirituelle actuelle. Ceux qui affirment que le Royaume est un groupe de gens, croient que le Royaume et l’Église sont une seule et même chose, mais la Bible ne défend pas ce point de vue.

Pour comprendre la terminologie biblique, il nous faut mettre de côté notre vocabulaire moderne. Le dictionnaire nous met sur la voie avec sa première définition :  » rang, qualité, état ou attributs d’un roi, autorité royale, règne, monarchie, royauté  » archaïque. Du point de vue de l’usage linguistique moderne, cette définition est sans aucun doute archaïque, mais c’est précisément de cet archaïsme dont nous avons besoin pour pouvoir comprendre l’enseignement de la Bible.

Le sens principal du mot hébreu malkuth dans l’Ancien Testament et du grec basilea dans le Nouveau Testament indique le rang, l’autorité et la souveraineté qu’exerce un roi. Un basilea peut être un domaine sur lequel un souverain exerce son autorité ou encore un peuple appartenant à ce règne et sur lequel s’exerce l’autorité – mais ces sens sont secondaires et dérivés.

Un royaume est avant tout l’autorité pour gouverner,

la souveraineté du roi.

Ce sens principal du mot Royaume ou règne est visible dans l’Ancien Testament où il décrit le gouvernement d’un roi :

– Esdras 8, 1
– 2 Chroniques 12, 1
– Daniel 8, 23
– Jérémie 49, 34
– 2 Chroniques 11, 17 ; 12, 1 ; 26, 30 ;
– Esdras 4, 5
– Néhémie 12, 22…

Quand le mot se réfère au Royaume de Dieu, il indique toujours Son Règne, Son Gouvernement, Sa Souveraineté et non le royaume dans lequel ils s’exercent.

– Le Psaume 103, 19 dit ceci :

 » l’Éternel a établi Son Trône dans les Cieux et Son Règne domine sur toutes choses ! « 

Le Royaume de Dieu, Son malkuth, est Son Gouvernement universel, Sa Souveraineté sur la terre entière.

– Le Psaume 145, 11 dit ceci :

 » Ils diront la Gloire de Ton Règne et ils proclameront Ta Puissance ! « 

Selon le parallélisme de la poésie hébraïque, les deux versets expriment la même vérité. Le Royaume de Dieu, c’est Sa Puissance.

– Au verset 13, du même Psaume on lit :

 » Ton Règne est un Règne de tous les siècles. Et Ta Domination subsiste dans tous les Âges ! « 

Le Domaine de la Loi de Dieu, c’est le Ciel et la Terre, mais ce verset ne fait aucune référence à la permanence de ce Règne : c’est la Loi de Dieu qui est éternelle.

Daniel 2, 37 dit :

 » Ô Dieu ! Tu es le Roi des Rois et le Dieu des Cieux t’a donné le royaume, la puissance, la force et la gloire… »

Remarquez quels sont les synonymes du royaume : puissance, force, gloire ; ils expriment tous l’Autorité. Ces termes désignant le royaume comme la LOI que Dieu a donné au roi. De Belchatsar, il a été écrit :

 » Dieu a compté ton royaume et y a mis fin ! « 

en Daniel 5, 26-31.

Il est clair que le domaine que Belchatsar gouvernait ne fut pas détruit. Le domaine babylonien et son peuple ne furent pas anéantis mais ils furent donnés, remis à un autre chef. Ce qui eut une fin, c’est l’autorité de roi qui fut remise à Darius le Mède.

Dans le Nouveau Testament, une référence établit très clairement cette compréhension : Luc 19, 11-12

Le Royaume de Dieu est donc Sa Royauté, Sa Loi, Son Autorité. Une fois que l’on comprend cela, on peut parcourir le Nouveau Testament et trouver de nombreux passages où ce sens est évident, où le Royaume n’est pas un Domaine ou un peuple, mais le Règne de Dieu. Jésus a dit que nous devions

 » recevoir le Royaume de Dieu comme de petits enfants « 

Marc 10, 15

Que reçoit-on ?
Le Ciel ? L’Église ?
Non !

Sa Loi !

C’est la Loi de Dieu que l’on reçoit !

Pour entrer dans le futur Domaine du Royaume, on doit se soumettre avec une parfaite confiance à l’Autorité de Dieu sur cette terre. C’est ce que Paul appellera  » la Loi de l’Esprit de Vie… « 

la-couronne-du-Roi

à suivre…