3. Entièrement

3. Entièrement impur

 

ll est assez commun de voir apparaître la lèpre sur le front.
Et, de nos jours, comme ils sont nombreux ceux dont la tête porte une plaie de lèpre !
Pourtant, ils sont loin de se douter qu’ils sont « entièrement impurs ! »

Arrêtons-nous maintenant sur les versets 42 à 44. Ils sont des plus solennels et devraient parler à beaucoup dans les temps où nous vivons :« Et s’il y a, dans la partie chauve du haut ou de devant, une plaie blanche roussâtre, c’est une lèpre qui a fait éruption dans la partie chauve du haut ou de devant ; et le sacrificateur le verra : Et voici la tumeur de la plaie est d’un blanc roussâtre dans la partie chauve du haut ou de devant, comme une apparence de lèpre dans la peau de la chair ; c’est un homme lépreux, il est impur… »  « le sacrificateur le déclarera entièrement impur : sa plaie est en sa tête. » Il est assez commun de voir apparaître la lèpre sur le front. Et, de nos jours, comme ils sont nombreux ceux dont la tête porte une plaie de lèpre ! Pourtant, ils sont loin de se douter qu’ils sont « entièrement impurs ! »Remarquez l’expression renforcée par le mot « entièrement » que le Saint Esprit emploie ici et pas ailleurs. Ces hommes ont leurs opinions propres au lieu de la Parole de Dieu qu’ils ignorent volontairement. Ils ne se fient qu’à leur cerveau, à leur tête, à leur esprit. L’orgueil, et surtout l’orgueil de l’intelligence, est à la racine du mal quand la lèpre éclate sur la tête. Combien d’« hommes de science », ainsi qu’ils se désignent, sont en réalité des hommes qui ont la lèpre à la tête. Nous pouvons constater un triste exemple de ce mal en la personne du roi Ozias que son orgueil poussa à prendre la place appartenant aux sacrificateurs seuls. Il est écrit de lui : « …son cœur s’éleva jusqu’à le perdre, et il pécha contre l’Éternel, son Dieu et entra dans le temple de l’Éternel pour faire fumer l’encens sur l’autel de l’encens… »

Et comme il résistait aux sacrificateurs, persistant dans sa décision, la lèpre éclata sur son front devant les sacrificateurs, dans la maison de l’Éternel. « Et Azaria, le principal sacrificateur, et tous les sacrificateurs le regardèrent  et voici, il était lépreux au front ; et ils le chassèrent de là. » 2 Chroniques 26, 16-20