4. Le Héthien

Le nom Héthien veut dire « fils de la terreur ».
Les Héthiens étaient des descendants de Heth, dont le nom signifie « terreur ».
Le mot terreur fait référence à la manifestation d’une peur extrême,
il est toujours lié à un élément de mystère.
La terreur est liée à l’inconnu, elle se rapporte à ce que votre pensée ne peut pas voir.
La terreur est donc de nature plus émotionnelle que mentale ;
elle se base plus sur ce que nos émotions entendent que sur ce que notre pensée perçoit…

Voici le Héthien, quatrième article d’une série de sept sur « Les Sept Esprits du Mal » que nous montre l’Écriture.

1. Quelle est la signification du nom ?
2. Les Héhtiens sont des « gauchers »
3. …Dieu écrit de droite à gauche !
4. Un Évangile « gaucher » attire les Héthiens !
5. Comment se débarasser du Hétien ?
6. La grâce « publique » attire les Héhtiens !
7. Tellement plus à dire !

Nous étudierons l’Esprit héthien, parmi les différents Esprits méchants. Il est important de comprendre comment chacun d’eux agit, afin de savoir les identifier et de pouvoir ensuite vérifier si nos cœurs sont infectés par l’un ou l’autre d’entre eux. Nous pourrons aussi, ensuite, les reconnaître chez les autres. Ces Esprits mauvais sont une réalité et font des ravages dans la vie des croyants et des incroyants. Aussi est-il important de reconnaître leur modus operandi. Des livres entiers pourraient être écrits sur chaque type d’Esprits méchants et nous ne pourrions pas encore en faire le tour dans un seul article. En conséquence, les articles de cette série sont un survol court de chaque type d’Esprit. Plus tard d’autres articles détailleront chacun d’eux. Chaque fois que nous nous référerons à un Héthien nous pourrons parler

– soit d’un Esprit héthien
– soit d’une personne infectée par ce type d’esprit mauvais.

Nous prendrons d’abord le temps d’en faire la liste : « Quand l’Éternel, ton Dieu, t’aura introduit dans le pays où tu entres pour le posséder, et qu’Il aura chassé de devant toi des nations nombreuses, le Héthien, et le Guirgasien, et l’Amorrhéen, et le Cananéen, et le Phérésien, et le Hévien, et le Jébusien, sept nations plus nombreuses et plus fortes que toi, et que l’Éternel, ton Dieu, les aura livrés devant toi, et que tu les auras frappés, tu les détruiras entièrement comme un anathème ; tu ne traiteras point alliance avec elles, et tu ne leur feras pas grâce ». Deutéronome 7, 1-2 Nous avons là les instructions de Dieu données au peuple d’Israël avant son entrée dans la terre promise. Cela signifie que chacun d’entre nous – tout comme l’église dans son ensemble, nous devons être capables de soumettre ces sept nations pour pouvoir entrer dans notre Héritage Spirituel !

 

Ces sept nations (ou peuples) sont :

Ces nations étaient de vrais peuples dans le passé. Elles représentent maintenant sept sortes d’ Esprits méchants, qui sont les contreparties mauvaises des Sept Esprits de Dieu.

Dieu voulant, nous étudierons aussi « Les Sept Esprits de Dieu » ultérieurement. Quand nous regardons la signification des noms de ces nations, nous commençons à entrer dans la compréhension des types qu’elles représentent.

NOM

SIGNIFICATION

EFFETS…

HÉTHIEN

fils de la terreur
tourments subliminaux,  »voir note »[1] phobies, terreur, dépression, tromperie...

GUIRGASIEN

habitant de l’argile
centrage sur les choses terrestres, incrédulité…

AMORRHÉEN

montagnard, …renommé
obsession de la renommée terrestre et de la gloire, domination…

CANANÉEN

peuple de la plaine
dépendances (drogue, alcool… ) perversions, recherche exagérée de plaire…

PHÉRÉSIEN

appartenant à un village
vision limitée, paresse, faible estime de soi…

HÉVIEN

villageois
vision limitée à la jouissance d’un héritage terrestre, hédonisme…

JÉBUSIEN

batteur de céréales
suppression de l’autorité spirituelle chez les autres croyants, légalisme…

[1] Une « perception subliminale » est la perception d’un objet (image, message, publicité…) à la limite de sa reconnaissance par le sujet. Un « tourment subliminal » est donc un tourment dont on n’a pas vraiment conscience.

Dans cet article, nous étudierons l’Esprit héthien.


1. Quelle est la signification du nom ?

 

Le nom Héthien nous renseigne, comme nous l’avons mentionné dans le premier article de cette série – dans la rubrique « Les Sept Esprits du Mal ». Il veut dire « fils de la terreur » ; les Héthiens étaient des descendants de Heth, dont le nom signifie « terreur ». Le mot terreur fait référence à la manifestation d’une peur extrême, il est toujours lié à un élément de mystère. Par exemple, vous pouvez avoir peur d’un fil électrique sous tension : vous savez que suffisamment d’électricité le traverse pour vous faire mal si vous y touchez. Cela, cependant, ne peut pas être qualifié de terreur. La terreur, vous la ressentez lorsque vous marchez dans une ruelle sombre, la nuit : vous ignorez si quelqu’un ne va pas soudainement vous sauter dessus pour vous attaquer ! La terreur, vous la ressentez lorsque vous avez entendu dire qu’un tueur en série sévit dans votre voisinage : vous ignorez si votre maison n’est pas la prochaine cible !

La terreur est liée à l’inconnu, elle se rapporte à ce que votre pensée ne peut pas voir.; Comme nous l’avons vu dans de précédents articles en étudiant les composantes de l’âme : – la pensée est la partie de l’âme qui agit et raisonne, elle se base sur ce qu’elle peut voir ou percevoir, – le cœur est la partie de l’âme qui entend, il utilise les émotions comme une « antenne ».

La terreur est donc de nature plus émotionnelle que mental ; elle se base plus sur ce que nos émotions entendent que sur ce que notre pensée perçoit. Les Héthiens- des Esprits de terreur – sont des opérateurs furtifs : ils attaquent les émotions. Les Héthiens sont à l’origine des cauchemars et des phobies.

La claustrophobie, l’agoraphobie, la peur excessive des chiens, la peur du noir… Tous ceux qui souffrent d’une telle phobie peuvent en témoigner : la terreur agit sur les émotions. Elle produit un profond désespoir, un grand tourment, et cause un vif désir de ne plus vivre ! Les Héthiens, par conséquent, sont aussi à l’origine des suicides. Ceci explique pourquoi des groupes terroristes tels que Al Qaïda et le Hamas – que Dieu les juge ! – conduisent leurs membres au suicide. Mon cher ami, si vous souffrez en ce moment d’un grand désespoir et êtes profondément tourmenté dans vos émotions, si des pensées suicidaires vous hantent, vous êtes attaqué par des Esprits héthiens ! Je ne sais pas si cela vous consolera, mais les prophètes, dans l’Écriture, subissaient constamment de telles attaques (nous le verrons dans un prochain article).

Un fort Appel prophétique implique en général des attaques héthiennes, c’est-à-dire terroristes, tout au long de votre vie. Alors, réjouissez-vous ! Cette parole s’adresse notamment aux Américains. La bataille contre le désespoir dans votre vie est le résultat d’un fort Appel prophétique. Dieu a un puissant Appel pour vous ! Vous avez une destinée prophétique : soutenez l’attaque héthienne ! Soyez forts en Christ ! Avec le temps, vous verrez les Esprits héthiens fuir loin de vous, dans une défaite humiliante ! Votre souffrance, votre désespoir serviront de semence dans le Royaume de Dieu, pour produire de puissantes victoires dans le domaine spirituel ! Celles-ci béniront et libéreront la vie de beaucoup ! Une personne qui souffre d’un profond désespoir émotionnel tombe en général dans un état de tristesse et de dépression profondes. Si, en regardant quelqu’un dans les yeux, vous percevez un profond désespoir, vous êtes face à une personne attaquée par un Esprit héthien ! Les Héthiens agissent sur les émotions ; ils aiment rester dans l’ombre, demeurer invisibles à la pensée. Les Héthiens murmurent au cœur des gens, dans leurs émotions… Ils leur suggèrent des hypothèses… Ceux qui ont la mauvaise habitude de répandre des rumeurs et des suppositions hébergent donc des Esprits héthiens dans leur cœur.


2. Les Héhtiens sont des « gauchers »

 

En Juges 3, la Parole déclare que le peuple d’Israël a fait ce qui est mauvais aux yeux de Dieu. Il a alors fortifié Églon, le roi de Moab, et l’a envoyé contre le peuple d’Israël pour le conquérir. Après la repentance de Son peuple, Dieu a fait lever un homme appelé Éhud pour les délivrer : « Les fils d’Israël servirent Églon, roi de Moab, (pendant) dix-huit ans. Et les fils d’Israël crièrent à l’Éternel ; et l’Éternel leur suscita un sauveur, Éhud, fils de Guéra, le Benjaminite, qui était gaucher. Et les fils d’Israël envoyèrent par lui un présent à Églon, roi de Moab. Et Éhud se fit faire une épée à deux tranchants, longue d’une petite coudée, et il la ceignit par dessous ses vêtements, sur la hanche droite. Et il offrit le présent à Églon, roi de Moab ; or Églon était un homme très gras. Et il arriva que lorsqu’il eut achevé d’offrir le présent, il renvoya les gens qui avaient apporté le présent. Mais lui s’en revint des images taillées, qui étaient près de Guilgal, et dit : « J’ai pour toi une parole secrète, ô roi ! » Et il dit : « Silence ! » Et tous ceux qui étaient près de lui sortirent d’auprès de lui.  Et Éhud entra vers lui ; or il était assis dans une chambre haute de rafraîchissement, qui était pour lui seul ; et Éhud dit : « J’ai une parole de Dieu pour toi. » Et le roi se leva de son siège ; et Éhud étendit sa main gauche, et prit l’épée de dessus son côté droit, et la lui enfonça dans le ventre ; et même la poignée entra après la lame, et la graisse se referma sur la lame ; car il ne retira pas l’épée de son ventre, et elle sortit entre les jambes. Et Éhud sortit par le portique, et ferma sur lui les portes de la chambre haute, et mit le verrou. » Juges 3, 14-23  Éhud, parce qu’il était gaucher, a pu tuer Églon. La plupart des gens sont droitiers, et Églon a été surpris par le geste qu’Éhud a fait de sa main gauche.

Cela montre comment, dans l’Écriture,

le côté gauche est associé à ce que l’on ne voit pas,

tandis que le côté droit est en général associé à ce que l’on peut

percevoir par sa pensée.

Vous le savez peut-être déjà : le bras droit dans le corps humain est contrôlé par l’hémisphère gauche du cerveau, chargé du raisonnement logique. Le bras gauche, lui, est contrôlé par l’hémisphère droit, chargé des processus créatif et intuitif. Le côté droit correspond au raisonnement logique, d’où découlent la connaissance de vérités et l’application de lois pour les combiner. Les lois, par définition, établissent des frontières entre ce qui est permis ou non. Elles impliquent toujours des limites qui restreignent notre volonté. Respecter ces lois implique donc la mort de notre volonté, afin que celle d’un autre – dans ce cas celui qui a institué la loi – puisse être accomplie. Les lois sont aussi publiques de par nature : une loi est inutile s’il n’y a aucune autorité pour la faire appliquer. Le Psaume 110 montre comment le Seigneur associe le côté droit avec l’établissement de l’autorité. Le côté droit, par conséquent, est associé à la vérité, aux lois, à l’ouverture, à l’autorité, à la structure, aux limitations et à la mort. Le côté gauche, lui, est associé aux processus créatif et intuitif; c’est donc la liberté qui domine, non les limites.

1. Dans l’Écriture, la Liberté d’accès ou de mouvement est liée à la Grâce

« Approchons-nous donc avec confiance du trône de la Grâce, afin que nous recevions miséricorde et que nous trouvions Grâce pour avoir du secours au moment opportun. » Hébreux 4, 16 Je dis, la conscience, non la tienne, mais celle de l’autre ; car pourquoi ma liberté est-elle jugée par la conscience d’autrui ? Si moi, je participe avec action de grâces, pourquoi suis-je blâmé pour une chose dont moi je rends grâces ? 1 Corinthiens 10, 29-30

2. Les Écritures relient la Liberté à la Grâce, qui elle-même est reliée à la Vie

« Afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi aussi la grâce régnât par la justice pour la Vie Éternelle par Jésus Christ notre Seigneur. » Romains 5, 21 « Pareillement, vous, maris, demeurez avec elles selon la connaissance, comme avec un vase plus faible, c’est-à-dire féminin, leur portant honneur comme étant aussi ensemble héritiers de la Grâce de la Vie, pour que vos prières ne soient pas interrompues. » 1 Pierre 3,7

3. Dans les Écritures, la Liberté est aussi associée à l’Esprit

« Le Seigneur est l’Esprit ; mais là où est l’Esprit du Seigneur, il y a la liberté. » 2 Corinthiens 3, 17   Quand le Seigneur nous appelle à L’adorer en Esprit et en Vérité Jean 4, 24,

Il nous appelle à L’adorer
avec notre côté gauche – l’Esprit,
et avec notre côté droit – la Vérité.

4. Le Seigneur associe aussi la Grâce à l’Intimité

« L’Éternel a en abomination le pervers, et Son secret est avec les hommes droits. La malédiction de l’Éternel est dans la maison du méchant, et Il bénit l’habitation des justes. Certes Il se moque des moqueurs, et Il donne Sa Grâce aux débonnaires. » Proverbes 3, 32-34 Dieu partage des secrets, ce qui nous évoque l’intimité verset 32. Il donne également la Grâce aux humbles. verset 34 Quand le Seigneur nous invite à nous approcher avec assurance du Trône de la Grâce en Hébreux 4, 16 , Il nous dit que nous avons accès à l’Intimité avec Lui. Dans l’ancien temps, tout le monde ne pouvait pas approcher le roi : « Tous les serviteurs du roi et le peuple des provinces du roi savent que pour quiconque, homme ou femme, entre auprès du roi, dans la cour intérieure, sans avoir été appelé, il existe une même loi prescrivant de le mettre à mort, à moins que le roi ne lui tende le sceptre d’or, pour qu’il vive ; et moi, je n’ai pas été appelée à entrer vers le roi ces trente jours. » Esther 4, 11 Seuls pouvaient approcher librement du trône ceux qui avaient trouvé grâce aux yeux du roi : « Aussitôt que le roi vit la reine Esther se tenant dans la cour, elle trouva faveur à ses yeux. Et le roi tendit à Esther le sceptre d’or qui était dans sa main. Et Esther s’approcha et toucha le bout du sceptre. Et le roi lui dit : Que veux-tu, reine Esther, et quelle est ta requête ? Quand ce serait jusqu’à la moitié du royaume, elle te sera donnée. » Esther 5, 2-3  Le mot traduit par « faveur » au verset 2 ci-dessus est le mot hébreu chen, traduit par « grâce » dans 38 autres versets de la Bible – version King James. Je suis toujours stupéfait de voir le manque de cohérence dans la traduction des mots, en vérifiant les textes originaux ! Lorsqu’Esther trouve grâce devant le roi, elle peut alors s’approcher librement du trône, et il lui demande quels sont les désirs de son cœur – verset 3. La Grâce ouvre donc la porte à l’Intimité et au partage des intentions secrètes du cœur. Les processus créatif et intuitif sont donc associés à la Grâce, à la Liberté, à la Vie, et au Secret. Ils sont aussi liés à la découverte :

– Tandis que le côté droit est utilisé pour établir des vérités connues,
– le côté gauche est utilisé pour explorer et découvrir des vérités encore inconnues…

Comparons maintenant les caractéristiques associées à chaque côté :

          CÔTÉ GAUCHE                                                           CÔTÉ DROIT

Esprit
Vérité
Grâce
Loi
Liberté
Limites
Vie
Mort
Vérités « nouvelles »
Vérités établies
Hasard intuitif
Structure
Invisible
Visible
Secret
Ouverture publique
Ouïe
Vue

De tout cela nous pouvons déduire que :

1. – la pensée mind se situe du côté droit de l’âme, tandis que

2. – les émotions emotions sont du côté gauche. Les personnes émotives – qui donnent libre cours à leurs émotions – ont tendance à être plus créatives que celles qui sont par nature des penseurs logiques. Donc, la plupart des chanteurs, compositeurs, peintres et poètes sont des émotifs. Le Seigneur a placé les émotions dans notre âme en tant qu’élément vital pour la création intuitive : elles peuvent entendre ce que la pensée ne peut pas encore voir…Puisque l’âme est composée du cœur, heart, de la pensée et des émotions, nous pouvons donc faire la représentation suivante de l’âme :

3. – Le cœur est au milieu, car c’est là que réside la volonté. Éphésiens 6, 6. Il agit alors comme le décideur de l’âme. Il travaille avec la pensée et les émotions pour prendre des décisions.

Les Esprits héthiens sont des Esprits « gauchers ». Les Esprits héthiens sont des terroristes, ils attaquent les émotions et font toujours un effort pour ne pas être détectés par la pensée. Nous pouvons donc dire que les Esprits héthiens sont des Esprits « gauchers ». Cela est confirmé par le passage suivant : « Tout lieu que foulera la plante de votre pied, Je vous l’ai donné, comme J’ai dit à Moïse. Vos frontières seront depuis le désert et ce Liban jusqu’au grand fleuve, le fleuve Euphrate, tout le pays des Héthiens, et jusqu’à la grande mer, vers le soleil couchant. » Josué 1, 3-4  Quand Il parle à Josué, le Seigneur se réfère d’abord aux nations qui sont à l’est de la Terre Promise (le désert et ce Liban jusqu’au fleuve Euphrate à l’est, dans l’Irak actuel). Puis, il évoque aux pays qui sont à l’ouest (le pays des Héthiens jusqu’à la Grande Mer, c’est-à-dire la Mer Méditerranée.) Quand vous regardez une carte où le Nord est en haut, l’Est apparaît à droite et l’Ouest à gauche. Le Seigneur mentionne les Héthiens à l’Ouest de la Terre Promise, Il nous dit donc que ce sont des Esprits « gauchers ». Ce fait apparemment insignifiant est très important pour les « Josué » des temps modernes, appelés à prendre la Terre Promise spirituelle. Il est intéressant de constater que, de tous les peuples qui sont dans la Terre Promise (les Cananéens, les Jébusiens, les Amorrhéens, etc…), le Seigneur mentionne seulement les Héthiens par leur nom quand Il parle à Josué dans le passage ci-dessus. C’est pourquoi les organisations terroristes telles que Al Qaïda – que Dieu les juge ! – ont une telle importance aujourd’hui. Il se passe quelque chose dans la sphère spirituelle. Les Josué des temps modernes sont dans l’anonymat, et le temps vient pour eux de reprendre la Terre Promise spirituelle. Les Esprits héthiens sont très actifs actuellement, car nous sommes à la veille d’une puissante révolution spirituelle qui transformera l’atmosphère de la Terre. Ils craignent pour leur vie : ils savent que l’Esprit de Josué arrive ! Alors ils font tout ce qu’ils peuvent pour l’empêcher de se manifester !

3. …Dieu écrit de droite à gauche !

 

Dieu veut que nous commencions du côté droit et Il nous fera passer du côté gauche… Nous savons maintenant que les Héthiens sont « gauchers ». Nous devons alors considérer un fait spirituel important qui nous aidera à les vaincre. Le Seigneur nous a donné ce commandement : « Cherchez premièrement le Royaume de Dieu et Sa Justice, et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » Matthieu 6, 33  Nous l’avons vu dans le tableau ci-dessus, le côté droit est associé à la Loi, à la Vérité et à l’Autorité. Puisque les lois ont pour but d’établir la Justice, [1] nous pouvons déduire de Matthieu 6, 33 que Dieu veut que nous commencions concrètement par le côté droit. Si notre pensée et les intentions de notre cœur sont, dans l’oubli de soi, tournées vers l’exécution de Sa Volonté sur la Terre et non de la nôtre, alors Dieu Lui-même, non pas nous, nous fera passer du côté gauche. Là, nous trouvons grâce devant Dieu… Là, Il nous dispense des dons, le plus grand d’entre eux étant la joie d’être proche de Lui et de savoir que nous sommes beaux, pleins de Grâce, à Ses yeux ! En Esther 5, 2-3 cité plus haut, c’est le Roi qui autorise Esther à s’approcher en lui tendant son Sceptre d’or, pour qu’elle le touche. Cela symbolise le fait qu’Esther reconnaît sa royauté sur sa vie. Une fois qu’elle se fut placée à la droite du Roi, reconnaissant sa loi et son autorité, elle put s’approcher et avoir accès à sa Grâce. De la même façon, Dieu veut que nous nous placions d’abord du côté droit, d’où découlent la Vérité, les limites, et la mort à notre volonté propre. Le côté droit montre le côté laid, le côté méchant, mais c’est là que nous devons d’abord nous placer, afin de pouvoir entrer dans la Grâce de Dieu : « Le secret de l’Éternel est pour ceux qui Le craignent, pour leur faire connaître Son Alliance. Mes yeux sont continuellement sur l’Éternel ; car c’est Lui qui fera sortir mes pieds du filet. Tourne-Toi vers moi et use de Grâce envers moi, car je suis seul et affligé. » Psaumes 25, 14-16

Dieu partage Ses secrets avec ceux qui Le craignent. Le partage de secrets est signe que l’on a trouvé grâce devant Dieu. Le Psaume 25 annonce que nous trouverons grâce à Ses Yeux quand nous aurons un cœur qui Le craint, constamment soucieux de Sa Volonté et de Ses Lois Spirituelles ; un cœur qui demeure dans la vérité, du côté droit. Vous et moi sommes beaux à Ses Yeux quand notre cœur désire demeurer dans Sa Volonté et Ses Jugements. Nous commençons à devenir laids lorsque notre cœur s’écarte de la Justice et du Jugement et recherche sa propre volonté égoïste. « Il donne une plus grande Grâce. C’est pourquoi Il dit : « Dieu résiste aux orgueilleux, mais Il donne la Grâce aux humbles. » Soumettez-vous donc à Dieu. Résistez au diable, et il s’enfuira de vous. Approchez-vous de Dieu, et Il s’approchera de vous. Nettoyez vos mains, pécheurs, et purifiez vos cœurs, vous qui êtes doubles de cœur. » Jacques 4, 6-8  Dieu veut que nous commencions du côté droit et Il nous fera automatiquement passer du côté gauche. Une fois encore, trouver grâce devant Dieu est lié à un cœur humble qui se soumet à Sa Volonté

Il nous appelle à mourir d’abord afin qu’Il puisse nous ressusciter à la Vie en Lui. La Mort vient avant la Résurrection. Dieu nous donne une vie naturelle pour que nous puissions la redonner comme une graine, afin de moissonner la Vie Éternelle en Lui. Ce processus spirituel a lieu tout au long de la vie d’un croyant ; il est bloqué quand nous décidons de nous accrocher jalousement à notre vie naturelle, de vivre comme s’il n’y avait pas d’Héritage Spirituel pour lequel se battre. La Vérité engendre la mort à ma volonté propre, mais la mort, de manière contradictoire, engendre la liberté. Par exemple, les gens qui ont expérimenté un état de mort imminente témoignent comment leur âme était libre de se mouvoir, capable de voir des événements qui se déroulaient à des kilomètres. La Parole déclare que, à la mort du mari, la femme est libre de se remarier. Romains 7, 2-3 « Celui qui est mort est justifié du péché.» Romains 6, 7  Comme la Vérité engendre la mort, qui elle-même engendre la Liberté, le Seigneur déclare que le résultat final de la Vérité est la Liberté : « Jésus donc dit aux Juifs qui avaient cru en Lui : Si vous persévérez dans Ma parole, vous êtes vraiment Mes disciples ; et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira ! » Jean 8, 31-32 Ce que la plupart des prédicateurs refusent de comprendre concernant ce passage, cependant, c’est que la Vérité produit la Liberté à travers la mort du Moi. Lorsque nous marcherons du côté droit, celui de la Vérité,Dieu nous conduira du côté gauche, celui de la Liberté et de la Vie de Résurrection.

Dieu écrit de droite à gauche. Vous le savez peut-être, la langue hébraïque s’écrit de droite à gauche, à l’opposé de la plupart des langues occidentales. La raison spirituelle pour laquelle Dieu a fait écrire le peuple juif de droite à gauche, c’est que le côté droit doit venir en premier. Quand le soleil se lève tous les matins, il apparaît à l’est, qui est le côté droit, et il accomplit son voyage à travers les cieux pour disparaître à l’ouest, qui est le côté gauche. Dieu écrit de droite à gauche. C’est l’homme charnel qui a fait de l’Évangile une histoire « gauchère », où l’accent est mis sur la Grâce, la Liberté, la Vie et toutes les friandises. La Parole de Justice et de Jugement, la Parole de Vérité et de Justice que Dieu veut nous voir prêcher en premier y sont alors minimisées. Lorsque l’église comprendra que tout doit commencer du côté droit, le plus grand déversement de Grâce et de Puissance « gauchères » de l’Histoire humaine commencera à être manifesté. La Rivière de Dieu commence à droite et coule vers la gauche : « Il me fit retourner à l’entrée de la Maison, et voici des eaux qui sortaient de dessous le seuil de la Maison, vers l’Orient, car la façade de la Maison était tournée vers l’Orient. Et les eaux descendaient de dessous, du côté droit de la Maison, au midi de l’Autel. » Ézéchiel 47, 1 L’expression vers l’Orient ici fait référence au seuil, non aux flots des eaux ; en d’autres termes les eaux étaient issues de ce seuil qui regarde vers l’Orient, comme le reste du verset l’explique.

 

4. Un Évangile « gaucher » attire les Héthiens !

 

Les Héthiens sont automatiquement attirés… lorsque les pasteurs prêchent un évangile qui essaie de contourner le côté droit, moins riche en Grâce. Beaucoup de pasteurs semblent croire que le Dieu du Nouveau Testament est un Dieu de bonté et de bénédictions, que tout est bien et heureux, et que les croyants ne sont pas le moins du monde appelés à mourir ou à souffrir. Toute sorte de souffrance et de douleur dérangeante est automatiquement étiquetée comme l’œuvre de Satan et immédiatement refusée. L’Évangile a malheureusement été tordu par l’homme en un évangile où l’on étudie la Bible pour voir ce que l’on peut obtenir de Dieu, et non pour savoir ce que Dieu nous demande ! Quand le côté droit – qui est le domaine de la Vérité, de la Loi, du Jugement, de la Justice et de la mort – est ignoré, la pensée du croyant est alors affaiblie et seules sont nourries ses émotions – qui sont du côté gauche de l’âme.

Le plus émotionnel des ministères est le Ministère de Prophète. Les émotions ne sont pas mauvaises en elles-mêmes, elles sont en fait très importantes pour libérer la Puissance Prophétique de Dieu. Mais quand elles ne sont pas retenues par une pensée droite, centrée sur les Jugements et la Justice de Dieu, par un cœur droit qui cherche à se soumettre à Sa Volonté, les émotions risquent d’entendre des Esprits héthiens de tromperie et de se laisser remuer par eux. Nous l’avons mentionné dans de précédents articles : le plus émotionnel des ministères, tels qu’ils sont dépeints par les Écritures, est le Ministère de Prophète. C’est pourquoi il est le plus lié à la musique dans la Parole 2 Rois 3, 15 ; 1 Samuel 10, 15, puisque la musique est puissante pour évoquer les émotions. Ainsi les personnes qui semblent agir le plus follement sont presque toujours des prophètes ! Si vous ne le croyez pas, je vous invite fortement à lire les chapitres suivants pour avoir un aperçu de cette « folie » des prophètes : – Ésaïe 20, Ézéchiel 4 et 5,- et « Jérémie 13 » . Une personne devient folle quand ses émotions submergent sa pensée naturelle, et les prophètes sont appelés par Dieu pour permettre à Ses Émotions de couler à travers eux, l’emportant sur toute inhibition mise en place par la pensée naturelle. C’est pourquoi parler en langues a été la première chose faite par les croyants quand ils ont reçu le baptême du Saint Esprit. Actes 2, 1-4. En effet parler en langues implique de dire ce que votre pensée naturelle ne peut pas comprendre ou saisir… Le baptême dans le Saint Esprit – c’est-à-dire être enveloppé par le Saint Esprit – est constamment associé dans l’Écriture à l’Onction de Prophète spécifiquement Joël 2, 28, car la nature du Saint Esprit est prophétique. Les prophètes sont appelés à dire et à faire des choses qu’ils peuvent ne pas complètement comprendre avec leur pensée naturelle. C’est pourquoi ils apparaissent parfois comme fous ou ivres, comme s’ils avaient perdu la tête. – Actes 2, 12-13 ; – 1 Samuel 1, 14-20.

Un prophète risque de laisser diriger ses émotions par des Esprits héthiens gauchers… Si un prophète n’est pas retenu par une pensée liée par les Jugements de Dieu et un cœur soumis à Sa Volonté, il ou elle risque de laisser diriger ses émotions par des Esprits héthiens gauchers. Ils en tirent avantage et les utilisent pour le ou la conduire à l’indécision. En 2 Chroniques 18, le Saint Esprit nous montre comment un groupe de prophètes prophétisait devant les rois Achab et Josaphat, disant que Dieu leur accorderait la victoire contre les Syriens. Achab, qui était un mauvais roi, était d’accord pour consulter le Seigneur quand il pouvait être sûr d’entendre un bon rapport, et là il y croyait ; mais il ignorait la Parole de Dieu quand elle contrecarrait ses désirs charnels. En d’autres termes, Achab, roi d’Israël – du Royaume du Nord – était fondé sur le côté gauche, croyant à la grâce sans la vérité. Josaphat, au contraire, était un roi juste, qui commettait parfois le péché de fréquenter les mauvaises personnes. Puisque Josaphat, roi de Juda – du Royaume du Sud – croyait en une relation avec Dieu fondée sur le côté droit, où la vérité était première, il put discerner un esprit d’erreur chez ces prophètes. Il demanda à Achab s’il y en avait un autre qui puisse confirmer ou réfuter cette parole de victoire. La Bible raconte alors les faits suivants : « Le roi d’Israël dit à Josaphat : Il y a encore un homme, pour consulter l’Éternel par lui ; mais je le hais, car il ne prophétise pas du bien à mon égard, mais toujours du mal ; c’est Michée, fils de Jimla. Et Josaphat dit : Que le roi ne parle pas ainsi ! Et le roi d’Israël appela un eunuque, et dit : Fais promptement venir Michée, fils de Jimla. Et le roi d’Israël et Josaphat, roi de Juda, étaient assis chacun sur son trône, revêtus de leurs robes ; ils étaient assis sur une place ouverte à l’entrée de la porte de Samarie ; et tous les prophètes prophétisaient devant eux. » 2 Chroniques 18, 7-9. Achab haïssait Michée, parce qu’il lui disait toujours la vérité ; en d’autres termes, il prophétisait toujours – action de gaucher – en demeurant dans la vérité – base de droitier. Les autres prophètes étaient plus intéressés par la soumission à la volonté de l’autorité humaine – c’est-à- dire le roi Achab – que par la Volonté de Dieu. Alors ils finissaient toujours par prophétiser la volonté du roi ! En continuant à lire le passage, il devient évident que les faux prophètes étaient de vrais prophètes.;Ils avaient réellement un Appel prophétique sur leur vie.,S’ils étaient faux, ce n’est pas parce qu’ils n’étaient pas prophètes, mais parce qu’ils ne demeuraient pas dans la Vérité.,Quiconque ignore la Vérité entre automatiquement dans la fausseté, car tout ce qui n’est pas vrai est faux par définition. Un faux billet de banque, par exemple, est un billet réel : il n’est pas imaginaire. Ce qui en fait un faux billet, c’est qu’il prétend avoir été imprimé par l’État, alors qu’il a probablement été édité sur une imprimante-couleur moderne dans une maison privée.,Un faux prophète, par conséquent, peut très bien donner une fausse prophétie et réellement ressentir une forte présence spirituelle tandis qu’il ou elle donne la prophétie. Il ou elle peut prononcer des mots qui ne viennent pas de sa pensée, mais lui sont en fait donnés par un esprit qui utilise ses émotions, comme c’est toujours le cas quand on prophétise.

Dans le cas des prophètes de 2 Chroniques 18, la présence spirituelle qu’ils ressentaient n’était pas la Présence de Dieu. C’était celle d’un Esprit de tromperie, envoyé par Dieu Lui-même pour tromper Achab et les prophètes, comme Michée le déclara quand il fut amené devant les rois :« Michée dit : C’est pourquoi, écoutez la parole de l’Éternel. J’ai vu l’Éternel assis sur Son trône, et toute l’armée des cieux se tenant à Sa droite et à Sa gauche ; et l’Éternel dit : Qui persuadera Achab, roi d’Israël, afin qu’il monte et qu’il tombe à Ramoth de Galaad ? Et on parla, celui-ci disant ainsi, et celui-là disant ainsi. Et un esprit sortit, et se tint devant l’Éternel, et dit : Moi, je le persuaderai ! Et l’Éternel lui dit : Comment ? Et il dit : Je sortirai, et je serai un esprit de mensonge dans la bouche de tous ses prophètes. Et l’Éternel dit : Tu le persuaderas, et aussi tu réussiras, sors, et fais ainsi. Et maintenant, voici, l’Éternel a mis un esprit de mensonge dans la bouche de tes prophètes que voilà, et l’Éternel a prononcé du mal à ton sujet  Et Sédécias, fils de Kenaana, s’approcha et frappa Michée sur la joue, et dit : Par quel chemin a passé l’Esprit de l’Éternel, d’avec moi, pour te parler ? Et Michée dit : Voici, tu le verras ce jour-là, quand tu iras de chambre en chambre pour te cacher. Et le roi d’Israël dit : Prenez Michée, et emmenez-le à Amon, chef de la ville, et à Joas, fils de roi ; et vous direz : Ainsi dit le roi : Mettez cet homme en prison, et donnez-lui à manger le pain d’affliction et l’eau d’affliction, jusqu’à ce que je revienne en paix. Et Michée dit : Si jamais tu reviens en paix, l’Éternel n’a point parlé par moi. Et il dit : Peuples, entendez-le tous ! » 2 Chroniques 18, 18-27 Michée préférait donner une Parole prophétique vraie, et aller en prison, plutôt que céder à l’atmosphère de tromperie qui l’environnait à ce moment-là. Apocalypse 2, 8-11. C’était un prophète dont les émotions étaient utilisées par Dieu pour donner une parole prophétique, car son cœur et sa pensée demeuraient du côté plutôt déplaisant et inconfortable : le côté droit.

Remarquez comment Sédécias frappa Michée et lui demanda : « Par quel chemin a passé l’Esprit de l’Éternel, d’avec moi, pour te parler ? » verset 23  Sédécias, qui avait un Appel prophétique légitime, ressentait en fait une forme de présence spirituelle couler à travers lui tandis qu’il prophétisait. Il pensait que cette présence était celle de Dieu. Ceux d’entre vous qui ont déjà donné une parole prophétique savent que, parfois, vous avez la chair de poule et vous sentez une forte présence traverser votre être physique tandis que vous prophétisez. C’est ce que Sédécias ressentait. Cette sensation physique n’est pas inhabituelle lorsqu’on donne une prophétie, car, nous l’avons dit plus haut, on le fait quand un Esprit – Celui de Dieu, j’espère – coule à travers ses émotions, l’emportant sur la compréhension naturelle . « … nous connaissons en partie, et nous prophétisons en partie… » 1 Corinthiens 13, 9 Cependant, si votre cœur n’est pas droit, si vous évitez continuellement de demeurer dans Sa Vérité et de vivre constamment sous Ses Jugements, Dieu Lui-même permettra que vous soyez exposé à un Esprit de tromperie que vous ressentirez exactement comme l’Esprit de Dieu !! Si Dieu vous voit placer votre foi sur vos émotions, et non sur Sa Vérité – qui tue la volonté propre – Il fera en sorte que ces émotions vous trompent. N’idolâtrez pas vos émotions !! Ne faites pas passer le côté gauche avant le côté droit. C’est mettre la charrue avant les bœufs ! Certains d’entre vous se demandent peut-être : Comment pouvons-nous savoir que l’Esprit de tromperie qui habitait les prophètes de 2 Chroniques 18 était un Esprit héthien ? Une combinaison de faits nous en fournit la preuve :

Premièrement, le Héthien s’attaque aux émotions, et ces faux prophètes ressentaient de fortes émotions couler à travers eux.

Deuxièmement, le Héthien , comme tout bon terroriste, se déguise et se fait passer pour un ami alors qu’il est en fait un ennemi. En 2 Chroniques 18, 29, quand Achab et Josaphat décidèrent de se battre contre les Syriens – dédaignant la parole de Michée – Achab dit à Josaphat de porter ses vêtements royaux tandis qu’il se déguiserait pour la bataille. L’obéissance de Josaphat à cette requête lui coûta presque la vie 2 Chroniques 18, 30-32. Le fait qu’Achab décide de se déguiser, et utilise Josaphat comme un appât pour l’armée syrienne, est une manœuvre héthienne classique !

Troisièmement, la mort d’Achab au verset 32 fut causée par une flèche tirée au hasard. La flèche est différente de l’épée : inutile d’être près de l’ennemi pour le tuer. La flèche vous permet de vous cacher dans un lieu sombre et de tuer votre ennemi depuis une certaine distance, un peu comme un sniper peut le faire de notre temps. Ceux qui vivent aux États-Unis se rappellent sûrement du sniper de Washington D. C. qui sema la terreur en 2003 en tuant des gens au hasard. La mort d’Achab par une flèche tirée au hasard est la manière prophétique de Dieu pour nous dire qu’Achab est mort parce qu’il a autorisé des Esprits héthiens de terreur à pénétrer son cœur. Cette flèche a été décochée par Michée quand il a donné sa Parole prophétique en Vérité.

Les Prophètes de Dieu peuvent décocher une parole prophétique comme une flèche… Tout comme les Héthiens peuvent tirer des flèches depuis un lieu sombre, leurs opposés spirituels, les Prophètes de Dieu, peuvent décocher une parole prophétique dans l’atmosphère et avoir un impact sur des lieux éloignés. Mon frère et ma sœur en Christ, vous êtes appelés à vous mouvoir dans l’Onction prophétique Apocalypse 19, 10 ; Psaumes 105, 15 : Engagez-vous dans le combat spirituel contre les Principautés et les Puissances ! Dans la prière, décochez des paroles prophétiques ! Soyez assurés que ces flèches auront un impact sur des lieux proches et éloignés, et vous préparerez le chemin pour que la Gloire de Dieu soit manifestée sur la Terre ! Peut-être que personne ne vous verra quand vous décocherez vos flèches depuis votre coin-prière. Vous ne serez probablement aucunement reconnu par les hommes… Mais Celui qui voit les choses cachées vous récompensera en public Matthieu 6, 5-6 et, croyez-moi, la plus grande récompense c’est de voir la Volonté de notre Père s’accomplir sur la Terre Mathieu 6, 9-10. Lorsque vous êtes morts à vous-même, Ses Désirs deviennent vos désirs, et Ses Victoires les vôtres. En continuant à faire cela, vous vous préparez à être fait Un avec Lui pour l’Éternité – c’est la vraie Vie Éternelle ! Quand le Seigneur a dit la chose suivante par le prophète Osée, Il se référait à l’église d’aujourd’hui : « Ils n’ont pas crié à Moi dans leur cœur, quand ils ont hurlé sur leurs lits. Ils se rassemblent pour du froment et du moût ; ils se sont retirés de Moi. Et Moi, J’ai châtié ; J’ai fortifié leurs bras, et ils ont médité le mal contre Moi. Ils retournent, mais non au Très-Haut ; ils sont comme un arc trompeur. Leurs princes tomberont par l’épée, à cause de l’insolence de leur langue, cela fera d’eux un objet de risée dans le pays d’Égypte. » Osée 7, 14-16

5. Comment se débarrasser du Héthien ?

 

Les Héthiens sont automatiquement chassés quand on restaure « le côté droit » mais ils prospèrent là où il est ignoré. Les Héthiens sont des Esprits de chaos et de désordre. Ils détestent voir s’établir la Loi et la Justice. C’est pourquoi les Héthiens de Al Qaïda – Dieu les juge ! – font un tel effort concerté pour provoquer le chaos en Irak et empêcher la mise en place d’un gouvernement juste. C’était l’objectif prophétique de Dieu – pas celui de George W. BUSH – que Saddam HUSSEIN soit renversé en Irak. Sa chute agit comme une semence prophétique qui déclenchera la chute d’innombrables Amorrhéens spirituels dans les années à venir. La chute de l’Irak est une figure prophétique de celle de Babylone Apocalypse 17 et 18, qui représente la chute du matriarcat pastoral dans l’église. C’est pourquoi l’Irak a soulevé tant d’émotions. Il est stupéfiant de voir comment les gens, de par le monde, ont protesté si vivement pour préserver le régime d’un homme sauvage, qui a cruellement assassiné des milliers de personnes de son propre peuple ! Alors que ces mêmes gens déplaceraient ciel et terre pour sauver une baleine échouée… voir notre précédent article. Dieu bénisse les hommes et les femmes qui ont donné d’eux-mêmes en sacrifice pour libérer l’Irak. Leur sacrifice déclenche des conséquences spirituelles puissantes, qui béniront des millions et des millions de personnes dans les années à venir. Malgré l’hésitation initiale de George W. BUSH, l’interférence de Tony BLAIR – aidant l’ONU – et un monde de protestataires « cananéens », Saddam HUSSEIN l’ « Amorrhéen » a été renversé, et beaucoup d’autres Amorrhéens – au sens littéral et spirituel – le seront aussi dans les années à venir. Alleluia ! Apocalypse 19, 1-3

Lorsque, dans l’église, « le côté droit » est rétabli et la Parole de Justice et de Jugement restaurée, les Esprits héthiens d’indécision sont chassés. Dans les Proverbes, le Seigneur déclare la chose suivante : Quand il n’y a point de vision, le peuple est sans frein [2] ; mais bienheureux celui qui garde la loi ! Proverbes 29, 18 Dieu fournit à l’église une vision à travers l’Onction prophétique – voir notre précédent article. Quand les Héthiens arrivent quelque part, ils pervertissent l’Onction prophétique ! Voyez plus haut l’étude de 2 Chroniques 18. À leur entrée, les Héthiens volent la véritable Vision Prophétique aux gens, qui en périssent selon Proverbes 29, 18 ! Cela évoque le dépérissement des dons, des ministères, et du merveilleux Appel prophétique de Dieu sur la vie des croyants. Remarquez, cependant que Proverbes 29, 18 se termine en faisant référence à la Loi. Cela signifie que le venin qui tue les Esprits héthiens voleurs de vision est la Loi de Dieu, c’est-à-dire le côté droit.

6. La grâce « publique » attire les Héthiens !

 

Avant d’achever cet article, nous devons traiter d’un sujet important concernant les Héthiens. Nous l’avons mentionné plus haut, les Héthiens sont des esprits gauchers et, dans l’Écriture, le côté gauche est associé à la Grâce. Le mot « Grâce » est lié au concept de Beauté et d’élégance, alors il pourrait aisément être remplacé par le mot « beauté » Cependant, nous avons aussi vu que le côté gauche est lié au secret. Cela veut dire que, d’une étrange manière, la beauté et le secret sont intimement liés.

Comment ?

Le but de la beauté physique est d’attirer les gens vers la Beauté de Dieu. La beauté physique est un don de Dieu. Ce n’est pas une invention du diable. Une vérité profonde s’exprime par la Grâce de votre beauté physique. Son but est d’attirer les gens vers la Beauté de Dieu, pas vers vous ! De même, le Buisson ardent a servi à attirer l’attention de Moïse sur la Parole que Dieu avait pour lui, non sur le Buisson lui-même ! Si vous lisez l’histoire du Buisson ardent en Exode 3 et 4, vous remarquerez que Moïse fut attiré pour voir cette grande vision d’un Buisson qui ne se consumait pas. Comme n’importe lequel d’entre nous pourrait se sentir obligé de contempler un beau coucher de soleil, ou un jeune homme une belle jeune femme… Dans les premiers versets d’Exode 3, le mot buisson est mentionné cinq fois – ce qui est une figure des cinq ministères et représente la Grâce du Ministère. Il n’est plus cité dans le reste du passage. En fait, le mot hébreu cenah qui est traduit par buisson en Exode 3 n’apparaît à nouveau qu’en Deutéronome 33, 16 et plus jamais dans la Bible. Cela signifie qu’après Exode 3, 4, Moïse n’était plus centré sur le buisson, mais sur Celui qui lui parlait depuis ce buisson. Si vous êtes une jolie jeune femme, vous pourrez attirer les regards de jeunes hommes quand vous marchez dans la rue. Mais, si vous êtes dans l’Esprit, ces quelques secondes où l’on vous regarde serviront de point de contact spirituel, pour que ce jeune homme fasse l’expérience de la Sainte Présence de Dieu, tout comme Moïse quand il s’est approché du Buisson. Rappelez-vous que la première chose que Dieu lui a dite c’est de ne pas s’approcher davantage, et de retirer ses sandales, car il était sur une Terre Sainte… Jeune sœur en Christ, si Dieu t’a donné la beauté physique, consacre-Lui cette Beauté et permets qu’elle serve de moyen pour attirer l’attention des gens vers le Dieu Saint et Tout-Puissant qui demeure en toi ! N’utilise pas cette Grâce physique pour être admirée et adorée par les hommes ! Cela serait de la glorification de soi. Utiliser votre Grâce physique pour vous promouvoir vous-même signifierait retirer cette Grâce de la fondation de Vérité pour laquelle Dieu vous l’a donnée. Et une grâce qui n’est pas fondée sur la Vérité devient, par définition, une fausse grâce, car le contraire de la Vérité est la fausseté.

Jouir intensément de la Grâce d’une autre personne ne peut se faire que dans l’intimité… Même si vous consacrez votre beauté physique à Dieu, vous devez aussi comprendre que vous pouvez dévoiler en public seulement un peu de cette grâce. En Exode 3, 5, Dieu dit à Moïse de ne pas s’approcher trop près du buisson. Il n’a pas révélé plus de Lui-même à Moïse tant que ce dernier ne s’est pas engagé dans l’Appel de Dieu pour sa vie. De la même manière, certaines dimensions de votre beauté physique ne doivent pas être dévoilées en public. Jouir intensément de la Grâce d’une autre personne ne peut se faire que dans l’intimité qui est protégée par un engagement, c’est-à-dire une Alliance. Vous ne pouvez pas vraiment apprécier l’amitié d’une personne tant que cette amitié n’a pas atteint un niveau de confiance où vous pouvez échanger des secrets et partager vos plus profonds espoirs, vos craintes. Vous exposer ainsi à un étranger, qui n’est pas entré dans une véritable Alliance d’amitié avec vous, serait du suicide. Les époux peuvent apprécier leur beauté mutuelle d’une manière profonde car ils savent que chacun s’est engagé à partager le reste de sa vie avec l’autre, faisant serment de n’avoir une telle intimité avec personne d’autre que l’époux. Agir ainsi en dehors d’une Alliance est, encore une fois, un acte de suicide ! Vous ne pouvez pas jeter vos perles – vos trésors les plus intimes – aux pourceaux : ils les piétineront et essayeront ensuite de vous détruire. Mathieu 7, 6. La Grâce – ou la Beauté – et le Secret – ou l’Intimité – sont donc profondément entrelacés. Quand vous dévoilez des niveaux profonds et intimes de grâce, ou de beauté, en public, vous ôtez la fondation de Vérité de votre Beauté. En effet la Vraie Beauté ne peut régner que dans un environnement juste : « …afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi aussi la Grâce régnât par la Justice pour la Vie Éternelle par Jésus Christ notre Seigneur. » Romains 5, 21 La mise à nu de la beauté intime, quand on demeure dans la Vérité, exige une « alliance de mort » de la part de la personne qui jouira de cette beauté. L’Alliance de mariage, par exemple, est une sentence de mort à votre volonté propre. En épousant l’autre, vous lui dites : « Je te donne ma vie naturelle, et je ne partagerai d’intimité avec personne d’autre que toi sur la face de la Terre. » Mais quand une telle alliance de mort n’est pas exigée, la mise à nu de la beauté intime n’est plus fondée dans la Vérité. Elle devient une fausse beauté, une beauté « gauchère », sans côté droit : cela ouvre la voie aux Esprits héthiens d’indécision. C’est pourquoi les hommes et les femmes qui se dévoilent physiquement aux autres finissent par avoir de constants accès de dépression, de désespoir, et même parfois de suicide ! C’est pourquoi les prostituées deviennent généralement des droguées en cherchant à échapper au tourment causé par les Esprits héthiens qu’elles ont attirés sur elles par la constante mise à nu de leur beauté intime, sans demande d’une Alliance en Vérité ! C’est aussi pourquoi de nombreuses communautés ont perdu leur véritable Onction prophétique, parce que de jeunes sœurs se promènent dans l’église en portant des pantalons taille-basse et autres vêtements provocants, dévoilant leur grâce physique en public. Elles attirent ainsi les Esprits héthiens, qui aspirent lentement la Véritable Onction prophétique dans leur propre vie et dans celle des autres membres de la communauté !

7. Tellement plus à dire !

Il y a tellement plus à dire sur l’Esprits héthien ! Dieu voulant, nous publierons un futur article qui traitera de la relation entre les Esprits héthiens et le Shéol – l’enfer – car ils peuvent en fait être appelés « Esprits du Shéol ». « Les cordeaux du Shéol m’ont entouré, les filets de la mort m’ont surpris : Dans ma détresse j’ai invoqué l’Éternel, et j’ai crié à mon Dieu : de Son Temple, Il a entendu ma voix, et mon cri est parvenu devant Lui à Ses oreilles. Alors la terre fut ébranlée, et trembla, et les fondements des montagnes furent secoués et furent ébranlés, parce qu’Il était irrité. Une fumée montait de Ses narines, et un feu sortant de Sa bouche dévorait ; des charbons en jaillissaient embrasés. Et Il abaissa les cieux, et descendit ; et il y avait une obscurité profonde sous Ses pieds. Il était monté sur un chérubin, et volait, et Il planait sur les ailes du vent. Il mit les ténèbres pour Sa demeure secrète comme Sa tente autour de Lui, des ténèbres d’eaux, d’épaisses nuées de l’air.De la splendeur qui était devant Lui, Ses nuées épaisses passaient, de la grêle et des charbons de feu. Et l’Éternel tonna dans les cieux, et le Très-Haut fit retentir Sa voix, – de la grêle et des charbons de feu. Et Il tira Ses flèches et dispersa mes ennemis ; Il lança des éclairs et les mit en déroute. Alors les lits des eaux parurent, et les fondements du monde furent mis à découvert, quand Tu les tanças, ô Éternel, par le souffle du vent de Tes narines. D’En-Haut Il étendit Sa main, Il me prit, Il me tira des grandes eaux ; Il me délivra de mon puissant ennemi et de ceux qui me haïssaient ; car ils étaient plus forts que moi. Ils m’avaient surpris au jour de ma calamité, mais l’Éternel fut mon appui. » Psaumes 18, 5-18

Chapitre suivant : 5. Le Cananéen

Page précédente : 3. L’Amorrhéen

Table des Matières : « Les Sept Esprits Méchants »

Notes

[1] En anglais ce mot est souvent traduit par righteousness, qui signifie également droiture. N.D.T.

[2] ou périt