L’adultère dans Matthieu

 

La Bible, Parole de Dieu, est un livre d’Amour…

Elle commence par un Mariage dans le Jardin d’Eden… pour se terminer par un Festin de Noces en Apocalypse ! La   Tradition hébraïque  qui a maintenu la Pensée biblique, nous éclaire sur le Mariage et sa signification, son sens : en effet, le Mariage n’a de sens que parce qu’il est l’image d’un Autre Mariage,   Celui de Christ et l’Église ! Nous avons besoin de garder cela  dans notre pensée – dès que nous souhaitons lui prodiguer des soins.  Certaines personnes pensent que le divorce a une norme biblique, qui le justifierait et le rendrait acceptable par Dieu !
 C’est oublier un peu vite ce que Dieu proclame Lui-même, dans Malachie 2, 16 :
… car Je hais la répudiation !
Il n’existe pas de divorce biblique, ni de modèle valide qui permettrait une nouvelle Alliance de mariage, comme le laissent supposer et l’affirment bon nombre de  » mauvais bergers « , nourrissant leur troupeau de plantes frelatées et empoisonnées. Paul va signaler en Éphésiens que le Mystère de l’Union de Christ et de Son Église est un grand Mystère. Il ne faut pas comprendre ce mot mystère dans le sens moderne du terme mais ici, le Mystère est Quelque Chose qui appartient à Dieu et qu’Il donne par la Révélation de Son Esprit. Ce n’est pas quelque chose d’occulte que l’on découvre après un rite d’initiation. Jésus l’a annoncé à Ses Disciples  en Matthieu 13, 11  (comme en Marc 4, 11 et Luc 8, 10) :
Et les disciples, s’approchant, Lui dirent :
Pourquoi leur parles-tu en paraboles ?
Et Lui, répondant, leur dit :
C’est parce qu’à vous il est donné de connaître les Mystères du Royaume des Cieux ;
mais à eux, il n’est pas donné.
à quiconque a, il sera donné, et il sera dans l’abondance ;
mais à quiconque n’a pas, cela même qu’il a sera ôté.
C’est pourquoi je leur parle en paraboles,
parce que voyant ils ne voient pas,
et qu’entendant ils n’entendent ni ne comprennent.

La Valeur du Mariage, le Mystère du Mariage, le Sens du Mariage,

le vrai Modèle du Mariage est donné à connaître aux disciples
Êtes-vous un disciple ?

Jésus, dans les Évangiles, donne un enseignement très clair sur le Mariage (voir schémas)  – mais Il le donne comme si nous regardions le négatif d’une photo et au travers des questions et des pièges que Lui tendent les Pharisiens et les Scribes… – eux les connaisseurs et fidèles applicateurs de la Loi de Moïse et de ses dérivés, les traditions rabbiniques !
– Matthieu 5, 27-32 & 19, 3-12
– Marc 10, 2-13
– Luc 16, 18…
Paul d’ailleurs confirme par son enseignement, et en tous points, celui de Jésus : pourrait-il en être autrement ? La Bible ne se contredit jamais !
– 1 Corinthiens 7, 8
– 1 Corinthiens 7, 10
– 1 Corinthiens 7, 12
– 1 Corinthiens 7, 39…

Les Scribes et les Pharisiens se basent sur une application stricte de la Loi de Moïse et des passages tels que Deutéronome 24, 1 et Exode 21, 10 sont les plus connus. Les rabbins Shamaï et Hillel en ont donné des applications particulières reçues à peu près par tous. Alors toi… Jésus, qu’en penses-tu ?Voyons, dis-nous  Jésus : que dis-tu, et… que nous conseilles-Tu de faire… comme Moïse  ? ou bien, comprends-tuToi,les hommes (et leurs soucis vis-à-vis des femmes) et nous conseilles-Tu d’appliquer la Loicomme Shamaï ou bien comme Hillel  ? Ah… Ils pensaient bien avoir trouvé la faille, car cet Homme avait uncomportement choquant vis-à-vis des femmes et  ils espéraient bien  » Le faire se marcher sur la langue  » comme dit une expression assez triviale de notre langue et ainsi pourvoir L’accuser  fort justement !! Mais voilà… Ils ne s’attendaient vraiment pas à Sa Réponse – pas plus que les disciples d’ailleurs, qui eux aussi, seront choqués et le Lui feront savoir. Jésus va aborder deux points capitaux, Lui dont le Nom sera donné en Apocalypse, le Livre de Sa Révélation,  » Parole de Dieu  » :

1.  Il est écrit… mais Moi, Je vous dis..
&
2. Au Commencement, il n’en était pas ainsi…
Jésus, Lui la Parole de Dieu, ne faisait rien qu’Il ne l’aie vu faire à Son Père.
Jésus, Lui l’Époux, est le premier concerné par l’Institution du Mariage !

 

1.  Il est écrit… mais Moi, Je vous dis…

Jésus, d’un revers de main de Maître, va balayer tous les arguments  :  la pensée de Hillel,  celle de Shamaï, tout comme celle de Moïse… ne sont acceptables, mais Seule, la Pensée de DIEU est d’importance ! Lorsque Jésus emploie cette expression : il est écrit… de quelle Loi écrite parle-t-Il ? – De la Loi de Dieu ? – De la Loi de Moïse ? – De la Loi Talmudique, celle que les scribes  (ce qui correspond aux rabbins) avaient ajouté à la Torah, la Parole de Dieu pour l’expliquer et l’appliquer à la vie courante ? De quelle Loi parle-t-Il ? Jésus cite la Loi rabbinique et Il  va toujours  s’élever – et parfois avec violence et imprécations … ( Malheur à vous, Scribes et pharisiens hypochrites !!  ) – contre ces lois et traditions rabbiniques qui annulent la Parole de Dieu. Marc 7, 13

Il est écrit… mais Moi, Je vous dis…

Voilà… Choisissez qui vous voulez suivre ! Vous, vous prétendez ceci… et ceci… Ce n’est plus la Parole de Dieu, les enseignements de la Torah ! Vous l’avez annulée par votre Tradition !!

2. Moi, Je vous dis la Parole du Commencement – qui est la Pensée de Dieu.

Jésus, Lui la Parole de Dieu, qui ne faisait rien qu’Il ne l’ai vu faire à Son Père, Lui l’Époux, est le premier concerné par l’Institution du Mariage !

– Il sait que Son Père est la Première Agence Matrimoniale..

– Il a vu – dans le Jardin d’Éden – la beauté de la Compagne du premier Adam : Lui, le Second Adam, Il sait que Son Épouse sera jeune (sans rides) et belle, sans tâches… parce que le Père La tirera de Son Côté quand Il sera  » mort  » sur la Croix. C’est cette Joie qui est devant Lui..

– Il sait aussi que les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre Elle, car Elle sera parfaite en Lui… Cela avait été prévu dès avant la Fondation du Monde, dès le Commencement.

– Il est venu – en parfait accord avec Son Père et selon Sa Volonté, conclure cette Nouvelle Alliance, ce Nouveau Mariage en versant Son Sang, le Sang de la Nouvelle Alliance, qui le scellait de façon Unique,  Définitive et Mystérieuse…

– Il s’est engagé par Serment et par Promesse : Il ne peut pas revenir en arrière, c’est une Alliance de Sel, (inviolable – qui ne peut être brisée que par la mort). Lisez Hébreux 6, 17-20.

– Il le sait, Il en parle en connaissance de cause et Il le dit : le Mariage est une Alliance de Sang et Dieu  » de deux  » en fait  » Une Seule Chair « . Il est universel, institué avant la Chute, impossible à  » défaire  » du vivant des conjoints,  car c’est un Acte Souverain et divin auquel l’homme ne peut pas toucher, même si il a l’impudence de le vouloir et de penser qu’il le peut : la Colle de Dieu qui cimente des époux sur la terre est trop forte !
Et l’Éternel Dieu forma une femme de la côte qu’Il avait prise de l’homme,
et l’amena vers l’homme.
Et l’homme dit :
Cette fois, celle-ci est os de mes os et chair de ma chair ;
celle-ci sera appelée femme Isha, parce qu’elle a été prise de l’homme Ish.
C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère,
et s’attachera à sa femme, et ils seront Une Seule Chair.

Genèse 2, 21-24

Il est écrit… mais Moi, Je vous dis…
ET 
Au Commencement, il n’en était pas ainsi…

 

 

L’adultère dans Marc 1