à propos de Shabbath

 

 

calendrier2009.jpeg

Partagé par un internaute 

 

  • Mais quel jour est le Jour du Seigneur ? De quel jour es-Tu le Seigneur ?
Car le Fils de l’homme est Maître du Shabbat ».

Matthieu 12,  8


Il y a sept jours dans la semaine. Quel jour est le jour du Shabbat ?

« Le septième jour est le Jour du Repos de l’Éternel, ton Dieu ». 

Quatrième Commandement

Exode 20,  10

  • Mais, Seigneur, n’as-tu pas aboli la Loi qui contient le Commandement du Shabbat ?
« Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la Loi ou les Prophètes

Je suis venu non pour abolir,

mais pour accomplir ».

 Matthieu 5,  17 
  • N’as-Tu pas au moins changé un des Commandements afin qu’aujourd’hui Tes disciples puissent garder
    un autre jour ?

 

« Car, Je vous le dis en vérité,tant que le ciel et la terre ne passeront point,

il ne disparaîtra de la Loi un seul iota ou un seul trait de
lettre,

jusqu’à ce que tout soit arrivé ».

Matthieu 5,  18

 

 

  • Mais, Seigneur, le samedi n’est-il pas un jour Juif ? Le septième jour n’est-il pas le Shabbat des Juifs ?

« Le Shabbat a été fait pour l’homme ».

Le Shabbat a été mis en place et donné à l’homme 2500 ans avant l’existence d’un juif. Voir Genèse 2,1-3.

 

  • Quelqu’un m’a dit qu’après Ta crucifixion, Tes disciples ne gardèrent plus le Shabbat du septième jour selon la Loi. Est-ce vrai ?

 

« C’était le Jour de la préparation,et le shabbat allait commencer.

Les femmes qui étaient venues de la Galilée avec Jésus accompagnèrent Joseph,

virent le sépulcre et la manière dont le corps de Jésus y fut déposé,

et, s’en étant retournées,

elles préparèrent des aromates et des parfums.

Puis elles se reposèrent le Jour du Shabbat, selon la Loi ».

Luc 23, 54-56

 

Mais l’apôtre Paul ne rencontrait-il pas toujours les premiers chrétiens le jour du dimanche en l’honneur de larésurrection ?

 

« Pendant trois shabbats,il discuta avec eux,

d’après les Écritures ».

Actes 17,  2

 

  • Peut-être s’est-il réuni avec les Juifs le jour du Shabbat et avec les païens le dimanche. Qu’en
    penses-Tu ?

 

« Paul discourait dans la synagogue chaque Shabbat,et il persuadait des Juifs et des Grecs ».

Actes 18,  4

 
Quel était l’enseignement de Paul sur le Repos du Shabbat ?

« Il y a donc un Repos de shabbatréservé au Peuple de Dieu.

Car celui qui entre dans le Repos de Dieu se repose de Ses Œuvres,

comme Dieu s’est reposé des Siennes ».

Hébreux 4, 9-10

 

Mais, de quel jour parlait Paul lorsqu’il disait que Dieu s’est reposé ?

« Car il a parlé quelque part ainsi du septième jour.Et Dieu se reposa de toutes Ses Œuvres le septième jour ».

Hébreux 4,  4

 

Dans le Nouveau Testament il n’y a pas moins de 59 références au Shabbat.

Le livre des Actes note 84 Shabbats durant lesquels l’apôtre Paul et ses compagnons ont tenu des services religieux. Cependant il n’y a aucune Parole dans la Bible toute entière autorisant le repos du dimanche.

 

  • Pourquoi tant de gens gardent-ils le dimanche au lieu du Shabbat ? Si la Bible enseigne le repos du
    Shabbat, commentet par qui le repos du dimanche a-t-il commencé ?

 

« Il [la puissance de la ‘petite corne’]  prononcera des paroles contre le Très-Haut…

Et il espérera changer les Temps et la Loi ».

Daniel 7, 25

 

L’Église Catholique Romaine est la Petite Corne de Daniel 7. Pense-t-elle  avoir la puissance de changer la Loi de Dieu ?
« Si elle n’avait pas eu une telle puissance,
elle n’aurait pas pu faire ce qu’elle a fait et avec quoi s’accordent tous les religieux modernes ;
elle n’aurait pas pu substituer à l’observation du samedi, septième jour de la semaine, l’observation du dimanche, le premier jour de la semaine,
changement en faveur duquel il n’existe aucune autorité Scripturaire ».
Stephen Keenan, prêtre catholique romain, Doctrinal Catechism, p. 174.

 

Quand ce changement a-t-il eu lieu ?

« Nous observons le dimanche au lieu du samedi
parce que l’Église Catholique a transféré,
lors du concile de Laodicée en 364 ap. J-C., la solennité du samedi au dimanche ».
Peter Geirmann, The Convert’s Catechism, p. 50.
Ce catéchisme reçut la bénédiction du pape le 25janvier 1910

 

Les pasteurs protestants sont-ils d’accord sur ce point ?


CONGRÉGATIONALISTES :

« Il est clair que quelles que soient la rigidité ou la dévotion impliquée à l’adoration du dimanche, nous ne gardons pas le Shabbat ».

Dr. R.W. Dale, Les dix commandements, p. 106.

 

MÉTHODISTES :

« Le Shabbat, dans la langue Hébraïque signifie repos et il s’agit du septième jour de la semaine…

Et il faut confesser qu’il n’y a, dans le Nouveau Testament, aucune loi concernant le premier jour».

  Dictionnaire théologique de Buck.

 

BAPTISTES :

« Il y avait un Commandement, et celui-ci existe toujours, de sanctifier le Jour du Shabbat, mais ce jour du Shabbat n’est pas le dimanche.

Il doit être cependant déclaré, avec une grande démonstration de triomphe, que le Shabbat a été transféré du septième au premier jour de la semaine. …

Où se trouve le récit de ce transfert ? Pas dans le Nouveau Testament — absolument pas. …

Bien sûr, je sais parfaitement que le dimanche n’a été utilisé qu’au début de l’histoire chrétienne.Mais quel dommage qu’il porte la marque du paganisme, et qu’il ait été christianisé avec le nom du dieu soleil, lorsqu’il fut adopté et sanctionné par l’apostasie papale, et transmis au protestantisme comme un héritage sacré. » Dr. E. T. Hiscox, auteur du Manuel Baptiste.

 

  • Quelle différence cela fait-il que j’adore un certain jour ? Un jour est un jour, n’est-ce pas ?
« Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez,
soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice ? »
Romains  6,  16.

 

  • Alors, que dois-je faire, obéir au commandement divin du Shabbat, ou garder le dimanche des hommes ?
« Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes ».
Actes 5, 29

 

  • Eh bien, Seigneur, que penses-Tu de l’Adoration le dimanche ?
« Vous annulez ainsi la parole de Dieu au profit de votre tradition.  C’est en vain qu’Ils m’honorent,
en enseignant des préceptes qui sont des Commandements d’hommes  ».
Matthieu 15,  6-9


Mais, les millions de gens qui gardent le dimanche ne peuvent certainement pas être dans l’erreur, n’est-ce pas ?

« Entrez par la porte étroite !  Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à laperdition, et il yen a beaucoup qui entrent par là.

Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la Vie, et il y en a peu qui les trouvent ».

Matthieu 7, 13-14

Seul un petit nombre obéit à Dieu aux jours de Noé, aux jours de Lot, aux jours du Christ. La majorité seperdit.

  • Mais Mr. Untel, dr. en théologie, est un homme sage : pourquoi lui et d’autres prédicateurs ne gardent-ils pas le Shabbat ?

 

« Considérez, frères, que parmi vous qui avez été appelés il n’y a ni beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles.Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ».

1 Corinthiens 1, 26-27

Note : Les grands enseignants à l’époque de Jésus rejetèrent également la vérité. Ses disciples étaient des gens du peuple.

 

  • Mais j’ai accepté Jésus. Il m’a accepté et j’ai gardé le dimanche. Il est clair que je ne serais pasperdu si je ne gardais pas le Shabbat maintenant, n’est-ce pas ?
« Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir ».
Actes 17, 30

 

  • Je Te connais, Seigneur, Tu ne me condamnerais pas pour avoir violé le Shabbat, n’est-ce pas ?
« Celui qui dit : Je l’ai connu,  et qui ne garde pas Ses Commandements, est un menteur, et la Vérité n’est point en lui ».
1 Jean 2,  4


Mais n’est-il pas suffisant d’aimer le Seigneur et de vivre par la Loi d’Amour ?

« Si vous M’aimez, gardez Mes commandements ! »
Jean 14,  15


Cela implique-t-il tous les dix ?

« Car quiconque observe toute la Loi, mais pèche contre un seul Commandement, devient coupable de tous  ».
Jacques  2,  10

 

  • Eh bien je pense que si nous essayons de suivre Jésus, c’est tout ce qui est nécessaire, non ?
« Celui qui dit qu’il demeure en Lui doit marcher aussi comme Il a marché Lui-même ».

1 Jean 2,  6

 

  • Quelle est Ta coutume concernant le Shabbath ?
« Il se rendit à Nazareth, où Il avait été élevé,et, selon Sa Coutume, Il entra dans la synagogue le jour du Shabbat ».
Luc 4, 16

Mais Seigneur, c’était il y a plus de 2000 ans !

  • N’adorerais-Tu pas un autre jour que le Samedi si Tu venais maintenant sur la terre ?

« Je suis l’Éternel, Je ne change pas ! »

Malachie 3, 6

« Jésus-Christ est le même hier, et aujourd’hui, et éternellement ».

Hébreux 13,  8

 

  • Mon salut dépend-il de mon obéissance à tes Commandements ?
« Qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui Lui obéissent l’Auteur d’un Salut éternel ».
Hébreux 5,  9

 

  • Est-il absolument nécessaire de garder les Commandements pour recevoir la Vie éternelle ?
« Si tu veux entrer dans la Vie, observe les Commandements »
Matthieu 19,  17

 

  • Mais je ne vois toujours pas pourquoi Tu insistes sur le septième jour, Seigneur. Le dimanche n’est-il pas aussi bon que le samedi ?
« Dieu bénit le septième jour et le sanctifia ».
Genèse 2, 3

 « Il a béni, Je ne le révoquerai point ».

Nombres 23, 20 

« Car ce que Tu bénis, ô Éternel est béni pour l’Éternité ».

1 Chroniques 17,  27
Eh bien, il me semble que si je garde un jour sur sept, sans me soucier duquel, cela devrait être suffisamment bien !?
« Telle voie paraît droite à un homme,mais son issue c’est la voie de la mort ».
Proverbes 16, 25

« Pour les choses spirituelles … c’est spirituellement qu’on en juge ».

1 Corinthiens 2, 13-14
Mais, Seigneur ! Ne puis-je pas faire autrement ? Mes prières et ma profession de foi ne vont-elles pas m’amener au ciel ?

 

« Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! N’entreront pas tous dans le Royaume des Cieux,

mais celui-là seul qui fait la Volonté de mon Père qui est dans les Cieux».

Matthieu 7,  21


Mais je prie !

« Si quelqu’un détourne l’oreille pour ne pas écouter la Loi, sa prière même est une abomination »
Proverbes 28, 9
Mais, Seigneur, regarde les gens qui font des miracles ! Certains guérissent des malades, d’autres parlent en
langues ; pourtant ne gardent-ils pas le Shabbat. Qu’en est-il d’eux ?
« Plusieurs me diront en ce jour-là :

Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par Ton Nom ?

Et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par Ton Nom?

Alors Je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de Moi vous qui commettez l’iniquité  ».

Matthieu 7, 22-23

 

Oui, je sais que le Shabbat est bon ; mais mon entreprise aurait des problèmes si je fermais le Shabbat. Je pourrais perdre mon travail.
« Et que sert-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perd son âme  ? »
Marc 8,  36
Bon, pour moi-même, ça ne me dérangerais pas ; mais qu’en est-il de ma famille ? Ne serait-il pas préférable que je travaille le Shabbat plutôt que de voir ma famille souffrir de la faim ?

 

« Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. 

Cherchez premièrement le Royaume et la Justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus  ».

Matthieu 6, 32-33.

 

« Je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain ».

Psaumes 37, 25


Mes amis vont rire de moi et me ridiculiser.

« Heureux, serez-vous, lorsqu’on vous outragera… Et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de Moi.

Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les Cieux. »

Matthieu 5, 11-12

« Si le monde vous hait, sachez qu’il M’a haït avant vous »

Jean 15, 18

 

Mais, suppose que ma famille ne soit pas d’accord avec moi. Dois-je être une source de division dans mon foyer ?

« Celui qui aime son père ou sa mère plus que Moi n’est pas digne de Moi; celui qui ne prend pas sa croix, et ne Me suit pas, n’est pas digne de Moi  ! »

Matthieu 10,  37-38

 

« Ainsi donc, quiconque d’entre vous ne renonce pas à tout ce qu’il possède ne peut être mon disciple  ».
Luc 14, 33


J’ai peur de ne pas être capable de résister à toutes ces épreuves. Je suis trop faible.

« Ma Grâce te suffit, car Ma Puissance s’accomplit dans la faiblesse. Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort ».
2 Corinthiens 12, 9-10.

« Je puis tout par Christ qui me fortifie ».

Philippiens 4,  13


Alors, Seigneur, quelle est la récompense de la fidélité envers Toi et les Commandements ?

« Il n’est personne qui, ayant quitté, à cause du Royaume de Dieu, sa maison, ou ses parents, ou ses frères, ou sa femme, ou ses enfants,
ne reçoive beaucoup plus dans ce siècle-ci, et, dans le siècle à venir, la Vie Éternelle ».
Luc 18,  29-30

 

« Heureux ceux qui observent Ses Commandements, afin d’avoir droit à l’Arbre de Vie, et d’entrer par les Portes dans la Ville ».

Apocalypse 22, 14

 

Seigneur, j’attends avec impatience une maison sur la terre renouvelée, garderons-nous là aussi le Shabbat ?
« Car comme les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre que Je vais créer subsisteront devant Moi, dit l’Éternel,

ainsi subsisteront votre postérité et votre nom, à chaque nouvelle lune et à chaque Shabbat, toute chair viendra se prosterner devant Moi, dit l’Éternel ».

Ésaïe 66,  22-23

 

Eh bien, Seigneur, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Avec Ton Aide, je garderais le Shabbat.

« C’est bien, bon et fidèle serviteur ».

Matthieu 25, 21

 

« Sanctifiez mes Shabbat, et qu’ils soient entre Moi et vous un Signe auquel on connaisse que Je suis l’Éternel, votre Dieu ».

Ézéchiel 20,  20

RÉPONSE DU MINISTÈRE DE L’aLLIANCE

Il est indéniable que le Shabbat a été institué dès la Création, juste après la création d’Adam (et Eve) : il a donc une portée universelle. Il a été spécifiquement ordonné au peuple d’Israël dès
sa sortie d’Egypte, comme un signe d’Alliance avec son Dieu. Le Sabbath de Dieu EST le Repos de Dieu qu’IL partage avec Ses Enfants. Il est certain que l’Israël de Dieu, c’est-à-dire le Corps
Mystique de Christ est appelé à  » sanctifier le Shabbat « .Trop souvent mal comprise, cette notion de sanctification du Shabbat, c’est-à-dire de mise à part pour le Seigneur, est vécue à la façon du Judaïsme : c’est une erreur ! Nous sommes dans la
Réalité spirituelle et nous nous devons d’y marcher sous la Conduite du Saint-Esprit. Sanctifier le Shabbat, respecter le Shabbat n’est pas se soumettre à une Loi (dans le sens de règle : il
faut, tu dois) mais vivre dans la Réalité Céleste tout en étant dans le monde.

Sanctifier le Shabbat est une question d’Amour et de Reconnaissance envers Celui qui nous a donné le Repos de nos âmes. Cela aura un coût, celui de l’obéissance à Sa volonté sous la conduite du
Saint-Esprit. Ne judaïsons pas (ce qui a l’apparence d’une certaine consécration) mais soumettons notre volonté à Celle du Père pour accompli Son bon Plaisir au travers de nous.